Enjeux

A Marseille, Bouygues TP innove dans le recrutement

Mots clés : Béton - Entreprise du BTP - Monde du Travail - Rénovation d'ouvrage - Travaux publics

Insertion et alternance sont privilégiées sur le chantier de construction des caissons en béton destinés à l’extension marine de Monaco.

Sur le port de Marseille, l’activité est frénétique. Bouygues Travaux publics y construit en effet les 18 caissons en béton qui ceintureront la future extension marine de 6 ha à Monaco. Ce chantier atypique, qui s’étendra sur dix-huit mois, occupe près de 500 collaborateurs depuis le printemps dernier. Particulièrement intense (horaires en trois-huit en semaine et en deux-onze le week-end), il réclame des compétences spécifiques que Denis Marc, responsable des ressources humaines chez Bouygues TP, a réunies en menant plusieurs actions en parallèle.

La première a consisté à recruter, en « CDI de chantier » et en intérim, 11 matelots et 5 chefs d’équipes maritimes. Leurs missions : gérer l’amarrage, le fonctionnement des treuils, le ballastage du caissonnier et l’activité de la vaste usine flottante située au large du port. « La Touline », une association qui accompagne les personnes souhaitant s’orienter vers l’emploi maritime, basée notamment à Marseille, a joué le rôle de cabinet de recrutement.

Préparation opérationnelle à l’emploi. La deuxième action a fait appel à l’insertion. Bouygues TP n’avait pas d’obligations en matière de clauses sociales, mais a choisi de les inclure dans le marché. Le groupement d’employeurs pour...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5965 du 02/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X