Gros œuvre

8 récupérateurs d’eau de pluie

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Eau de pluie - Maison individuelle

Réalisée à 80 % dans le secteur de la maison individuelle, la récupération de l’eau de pluie souffre d’une mauvaise conjoncture. Pourtant, les possibilités de valorisation sont diverses et l’investissement rentable.

La cuve aérienne ou enterrée

Les deux principaux systèmes de stockage de l’eau pluviale sont les cuves aériennes et les cuves enterrées. Les premières, posées hors sol contre une façade de bâtiment, se connectent à une descente de gouttière équipée d’un dispositif de filtration. Cette eau ne peut servir qu’en extérieur, pour l’arrosage, le lavage de véhicules et de sols. Les cuves enterrées, de plus grande capacité, sont posées en fouilles puis remblayées. Elles disposent d’un système de filtration indépendant ou intégré à la cuve et d’une pompe de surface ou immergée. L’eau ainsi stockée peut servir, en plus de l’usage extérieur, à alimenter certains équipements de la maison, WC et lave-linge, ce dernier sous réserve d’un traitement adapté.

Une installation complète

Autour de la cuve (enterrée), le système peut varier, mais certains éléments sont incontournables. L’eau de pluie collectée en toiture passe par un préfiltre sur la gouttière qui retient les débris et feuilles. Avant d’être stockée, l’eau passe par un...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5805 du 27/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X