Actualité

70 %

des Français se disent prêts à payer plus cher pour l’achat d’un bien immobilier dont la consommation d’énergie est faible.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

Source : étude commandée par Guy Hoquet l’Immobilier et réalisée par l’Ifop, du 17 au 19 mai 2011, sur un échantillon de 1 013 personnes, représentatif de la population française.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X