Architecture et urbanisme Première œuvre

35 logements sociaux à Montreuil (Seine-Saint-Denis) – Deux sites, deux architectes, une même exigence

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Logement social

Le jury des prix d’architecture du Moniteur l’a vite remarqué. « C’est un projet généreux, exécuté avec soin », s’est enthousiasmé un juré. De fait, l’investissement exemplaire des prota gonistes de cette opération, destinée à des familles précaires, a permis d’aboutir à deux très belles réalisations, malgré des surfaces réduites afin d’abaisser les loyers. Des bâtiments-manifestes, installés sur deux sites distants, qui abritent 35 logements.
Pour agir vite et bien, l’OPH montreuillois suggère la préfabrication et un marché de conception-réalisation, souvent jugé ingrat par les architectes. Pas de quoi refroidir Linda Gilardone et Axelle Acchiardo qui s’associent à Lifteam (construction bois) et obtiennent ainsi leur premier marché ! Au terme des échanges entre acteurs, les solutions technico- architecturales pertinentes émergent. « Filière courte, bois français autoclavé teint dans la masse. Ce sera impeccable dans quinze ans ! Et c’est très bien réalisé », s’exclame encore un juré. L’amincissement des façades à 30 cm d’épaisseur préserve aussi la surface de plancher. Une attention qui participe de l’habitabilité des logements, aux chambres réduites à 9 m2 au profit des pièces de vie. Côté usage, la contrainte stimule la qualité et « démontre qu’il est possible d’offrir d’autres espaces », relève le jury : coursives que l’on peut s’approprier, paliers privatisables et autres « poches d’intimité ». Une réalisation « qui porte la sensibilité des débuts. Et c’est ça le talent », conclut un juré.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Linda Gilardone et Axelle Acchiardo, architectes

En conception-réalisation, si les échanges avec l’entreprise sont sains et intelligents, le travail s’effectue dans la complémentarité, au service du projet. La procédure se révèle bien adaptée au besoin pressant en logements des communes. A condition de s’entourer d’acteurs réellement prêts au dialogue…

ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : OPH montreuillois. Maîtrise d’œuvre : groupement conception-réalisation : LA Architectures (architecte), Mecobat (BET TCE), CBS-CBT (BET ingénierie systèmes bois), Lifteam (entreprise générale). Surfaces : rue Branly : 1 030 m2 SP ; rue Dolet : 1 148 m2 SP. Coût de construction global : 3,575 millions d’euros HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X