Actualité

35 heures : la deuxième loi vue par le Medef

« Il faut limiter le cadre légal à un cadre réaliste. » Tel est le souhait du Medef pour la deuxième loi en préparation sur les 35 heures dont il a défini les contours :

– une durée annuelle du travail à 1 645 heures (35 heures sur 47 semaines) ;

– un contingent légal annuel d’heures supplémentaires de 188 heures ;

– un taux de majoration des heures supplémentaires de 5 % entre la 36e et la 39e heure et de 25 % au-delà ;

– réaliser la formation en dehors du temps de travail ;

– maintenir un seul Smic au taux horaire atteint au moment de l’application de la nouvelle durée légale ;

– mettre en oeuvre un forfait pour les cadres ;

– garantir le revenu des salariés à temps plein les moins qualifiés ;

– reporter de un an le passage aux 35 heures (soit 2001 pour les entreprises de 21 salariés et plus, 2003 pour les plus petites) ;

– fixer à 50 salariés (et non pas 20) le seuil d’effectifs pour l’application des 35 heures.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X