Enjeux

« 30 % de nos clients sont passés à l’abonnement »

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

Géant mondial des logiciels pour la construction, Autodesk, défend sa stratégie de transition de la licence perpétuelle à l’abonnement.

Entretien avec Andrew Anagnost, président-directeur général d’Autodesk (éditeur de logiciels).

M – Quelles sont vos activités en dehors de l’édition de logiciels pour l’architecture ?

Nous développons depuis 1982 le logiciel de dessin assisté par ordinateur AutoCAD. Nous éditons également des programmes pour l’industrie et pour le divertissement.

AutoCAD constitue 16 % des 2 milliards de dollars de notre chiffre d’affaires [au 31 janvier 2017, NDLR]. Les autres logiciels liés à l’architecture-ingénierie-construction (AEC) comptent pour 43 %, tandis que ceux pour l’industrie représentent 31 % et ceux pour les films en 3D s’élèvent à 7 %. Les 3 % restants concernent des produits pour le grand public.

M – Vous avez choisi de remplacer la licence perpétuelle par l’abonnement. Pour quelle raison ?

Cela nous permet de délivrer davantage de services.

Aujourd’hui, un an et demi après avoir opéré cette transition, 30 % de nos clients historiques ont effectué le passage d’un plan de maintenance à un abonnement. Ce changement de modèle économique autorise de nouveaux clients à accéder à AutoCAD ou à Revit pour un tarif moins élevé et pour la durée de leur choix. Toutefois, une partie de nos clients historiques ne...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5963 du 16/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X