Document

3 Questions à Nasrine Seraji architecte, présidente du jury

Mots clés : Architecte

Vous présidez le jury de la troisième édition du Trophée Béton. Qu’est-ce qui vous interpelle dans la vocation de ce prix ?

Expertise ou savoir-faire, tout prix célèbre quelque chose. Permettre à un étudiant d’en obtenir un signifie qu’il sait maîtriser un matériau. Certains des postulants au Trophée Béton n’avaient pas l’idée d’utiliser le béton en commençant leur projet. L’inscrire dans les contraintes du concours leur a demandé un travail complémentaire intéressant qui les a conduits à s’interroger sur la façon de s’adapter aux réalités constructives du béton.

Enseignante depuis longtemps, j’ai constaté que lorsqu’on demande aux étudiants quel sera le matériau de leur projet, les Français comme les Anglo-Saxons citent presque systématiquement le béton qui, pour eux, est...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 239 du 11/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X