Actu

28 lauréats régionaux sous le projecteur

Mots clés : Entreprise du BTP - Information - communication - événementiel

Les Prix Moniteur de la Construction révèlent la performance durable d’entreprises œuvrant dans leur région, souvent sans effort de communication, voire dans la discrétion la plus totale.

Vingt-huit entreprises régionales ont reçu, en fin d’année, le diplôme et le trophée des sixièmes Prix Moniteur de la Construction. Cette distinction professionnelle est, chaque fois, l’occasion d’une réception organisée par « Le Moniteur » au plus près de leurs sièges sociaux, voire chez elles. Ce qui permet aux dirigeants d’associer parents, amis, clients et fournisseurs à une cérémonie simple, souvent empreinte d’émotion.

S’agissant de la sixième édition d’un prix désormais réputé, les participants ont saisi l’importance du coup de projecteur jeté par notre journal sur leur entreprise. La méthode utilisée pour parvenir à la désignation de ces vingt-huit PME lauréates en quatre catégories (gros œuvre, second œuvre, électricité et génie climatique, travaux publics) révèle, en effet, la performance durable de sociétés œuvrant dans leur région, souvent sans effort particulier de communication, et parfois dans la discrétion la plus totale. A l’origine de ces prix en effet, nulle candidature, nulle action de communication, notre label de bonne gouvernance est décerné par sept jurys régionaux à l’issue d’une enquête approfondie. Une requête informatique passe au crible plusieurs milliers de sociétés recensées dans notre base de données « Le Moniteur entreprises » (accessible via le site www.lemoniteur-expert.com). Les progressions les plus fortes de chiffre d’affaires et de résultats des années 2004 à 2006 permettent d’en sélectionner quelques centaines à partir des données de notre partenaire Coface Services. Elles font l’objet d’une première analyse de nos rédactions régionales.

Puis les dossiers retenus sont soumis à l’examen de sept jurys régionaux composés de professionnels. Le lecteur en trouvera la composition en tête de chaque section régionale. Grâce à la participation des représentants régionaux de Coface, de l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) ainsi que d’institutions diverses des milieux régionaux du BTP, les jurys échangent leurs informations sur les entreprises retenues en finale. Elles leur permettent de juger l’esprit entrepreneurial qui l’emporte au bout du compte.

Le lecteur constatera que quelques entreprises lauréates cette année ont procédé à des opérations de croissance externe. Celles-ci n’entraient pas dans l’analyse initiale des données, réalisée à périmètre constant. Cela ne fait que renforcer l’image de dynamisme du secteur du BTP que portent nos lauréats cette année encore.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X