Régions

– 24,2 % Tel est le recul de la rentabilité des entreprises du BTP en 1996 en Franche-Comté, selon la direction régionale de la Banque de France.

Ce recul provient essentiellement, note la Banque, de pratiques consistant « à prendre des chantiers à des prix ne permettant pas de dégager une marge ». Les prévisions font état d’une probable nouvelle dégradation en 1997.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X