Enjeux Artisanat

2017 va faire recette

En ce début d’année 2017, les carnets de commandes des artisans du bâtiment se situent à un niveau inédit depuis au moins trois ans, puisqu’ils étaient à 82 jours en janvier, contre 72 jours un an auparavant. C’est ce qui ressort de la dernière note de conjoncture de la Capeb, réalisée par l’institut I + C. Cette année, la Capeb estime que la croissance des TPE du bâtiment devrait se situer entre 1,5 et 2 % au global (+ 1,5 % en 2016), avec toujours une prédominance du neuf (entre 3 et 3,5 %) sur la rénovation (entre 0,5 et 1 %). La reprise de l’activité pourrait conduire à renouer avec la création nette d’emplois, qui se situerait entre 2 000 et 3 000 postes. Seul point noir : les besoins de trésorerie des TPE restent évalués par la Capeb à 16 000 euros en moyenne. Un niveau jugé élevé et préoccupant dans un contexte où l’activité repart, mais où les prix demeurent bas.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X