Régions Rennes

150 millions d’euros pour un entrepôt 2.0

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE

Le groupe Le Duff voit grand. Le géant de l’agroalimentaire breton (La Brioche Dorée, Bridor, Del Arte… ) vient d’engager la construction d’une plate-forme logistique de 70 000 m2 sur le site de l’usine Bridor de Servon-sur-Vilaine, à l’est de Rennes.

Le futur entrepôt, dont la livraison est programmée dans moins de deux ans, affiche des proportions impressionnantes : 15 m de long et plus de 35 m de haut. Soit la surface de deux terrains de foot et la hauteur d’un immeuble d’une douzaine d’étages. « Il n’existe pas aujourd’hui d’entrepôt similaire en France. Capable de stocker près de 34 000 palettes, sa contenance équivaut à celle de 1 200 poids lourds », affirmait Louis Le Duff, président du groupe, lors de la traditionnelle pose de la première pierre.

« Atmosphère stérile et sans oxygène. » Au-delà de ces mensurations records, la plate-forme dédiée à la préparation de commandes automatisées et au stockage temporaire des produits, se distingue par une technologie numérique de pointe : « Elle sera entièrement automatisée et digitalisée, dans une atmosphère stérile contrôlée et sans oxygène. Le personnel devra s’équiper de scaphandres avant d’y entrer », a poursuivi le dirigeant.

Des robots à commande numérique manipuleront les palettes sous le contrôle d’un poste de pilotage digital. Cet entrepôt 2.0 a nécessité un investissement de 150 millions d’euros. La maîtrise d’œuvre a été confiée à la société Gedouin ingénierie, spécialiste de la conception de bâtiments industriels, associée à l’agence d’architecture Canedi. Le groupe LB réalisera le gros œuvre.

« Avec une progression de notre production de 20 % par an, nous commencions à être vraiment à l’étroit, a conclu Louis Le Duff, qui table sur un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros à l’horizon 2020. Cet espace de stockage sera capable de faire face à nos besoins dans les prochaines années. » Un nouveau projet immobilier pour cette major de la boulangerie industrielle, qui a inauguré en juin dernier, à Rennes, un siège social de 10 000 m2 signé par l’Atelier 2/3/4.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X