En direct

Le livre blanc d'Engie Solutions détaille les initiatives pour réduire les consommations d'énergie. - © Engie Solutions

"Zéro carbone as a service" : le fil directeur d’Engie Solutions

J.N. |  le 29/05/2020  |  Exploitation et maintenanceBIMClimatisationChauffageEconomies d'énergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Exploitation et maintenance
Technique
BIM
Climatisation
Chauffage
Economies d'énergie
France
Relance
Engie
Valider

Le Zéro carbone était déjà l’une des priorités du groupe Engie. L’ambition s'affiche désormais dans la nouvelle entité Engie Solutions, sous trois volets : optimiser l’usage des ressources, verdir les énergies et réinventer les environnements de vie et de travail.

Depuis le début de l’année 2020, Engie a réorganisé ses activités pour créer Engie Solutions. L’entité qui réalise 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an, compte 50 000 collaborateurs et 900 implantations en France.

Des chiffres qui résultent de la fusion des anciennes marques Inéo, Cofely, Axima, et Endel. Elle fédère les métiers de la climatisation, du froid, de l’électricité mais aussi des services dont le facility management ou l’efficacité énergétique. Cette nouvelle entité s’organise en trois business unit (BU) : Villes et collectivités, Industries, et Tertiaire et proximité. « La ligne directrice de cette nouvelle organisation est d’aider nos clients à réussir leur transition vers le zéro carbone », résume Wilfrid Pétrie, directeur général adjoint d’Engie, en charge d’Engie Solution.

Le nouveau service « bâtiment sain »


Et pour atteindre cet objectif, les ambitions se déclinent en trois axes. Le premier : optimiser l’usage des ressources, c’est-à-dire améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, des installations et des process.

Il s’agit également de « verdir les énergies », en misant notamment sur les énergies renouvelables, « vertes » et/ou locales. Et enfin, de réinventer les environnements de vie et de travail.

A ces trois axes, un nouveau est venu s’ajouter avec la crise sanitaire : « le bâtiment sain ». « Il s’agit d’un service d’accompagnement au redémarrage qui va continuer à évoluer », annonce d’emblée Olivier Jacquier, directeur général de la BU Tertiaire et proximité. Son premier volet comporte la décontamination des locaux, la gestion de la distanciation « grâce au numérique qui permet de gérer les taux d’occupation en fonction des volumes », précise-t-il. Enfin, l’offre comporte également un volet technique avec la gestion de la climatisation et de la ventilation et la désinfection des systèmes afin d’obtenir la meilleure qualité de l’air intérieur possible. Le réaménagement des espaces de travail s’ajoutera bientôt à ce service dont les contours sont en cours de formalisation.

La rénovation des bâtiments au coeur de la relance


« Certes la crise sanitaire dont nous sortons et la crise économique qui s’annonce ont bousculé les préoccupations et les priorités. Pour autant, l’optimisation de l’usage des ressources et la réduction des émissions de CO2 vers le zéro carbone vont dans le sens de l’Histoire, indépendamment des effets cycliques », estime Wilfrid Pétrie.

Engie Solutions milite d’ailleurs en faveur d’un plan de relance qui mette la rénovation des bâtiments au cœur des préoccupations. Le résidentiel et le tertiaire représentent 45 % de la consommation d’énergie et 24 % des émissions de gaz à effet de serre. Des chiffres qui sont rappelés dans le livre blanc d’Engie Solutions intitulé « Bâtiments : 50 idées pour le climat », disponible en ligne.

Impossible d’atteindre le zéro carbone en obligeant tout un chacun à renoncer à son confort. Il sera nécessaire de conjuguer incitations et obligations, d’où les mesures et les exemples de réalisation détaillés dans l’ouvrage de près de 70 pages.

Construction bioclimatique


Parmi les exemples, l’IUT-C de Roubaix remporte la palme des bonnes pratiques : « Il s’agissait de la première université à énergie positive, dont les coûts énergétiques ne dépassent pas les 1 euro/m² et par an », assure Olivier Jacquier.

Parmi les éléments notables du bâtiment « Atrium », on note l’usage du Building information modeling (BIM) dès la conception, une construction bioclimatique avec des salles de classes orientées au nord pour éviter les surchauffes, le raccord au réseau de chauffage urbain, la primeur à l’éclairage naturel et un rafraichissement adiabatique en été.

Un million d'euros économisés par an pour Coeur Défense

Plus récemment, pendant le confinement, Engie Solutions a vu son contrat renouvelé avec l’ensemble Cœur Défense, soit 350 000 m² de bureaux répartis sur deux tours de 40 étages et trois immeubles de huit niveaux.  « 25 % de leur énergie sera compensée par un parc de panneaux photovoltaïques en cours de construction dans le sud de la France, annonce Olivier Jacquier. Les consommations d’énergie vont baisser de 40 % ce qui se traduira par une réduction sur la facture de 50 %, soit environ un million d’euros économisés chaque année. »

Pour atteindre ces résultats, Engie Solutions table à la fois sur le facility management et donc une gestion optimisé des immeubles, mais aussi sur le contrat de performance énergétique (CPE) qui doit inciter le client lui-même à réduire ses consommations. Mis bout à bout, ces dispositifs doivent permettre à l’ensemble immobilier d’anticiper de six ans les exigences du décret tertiaire. « Les maîtres d’ouvrages engagés dans ces dynamiques, non seulement ne reviennent pas en arrière, mais accentuent même leurs efforts au fil des progrès », constate Olivier Jacquier.

Chez Engie Solutions, l'avenir s'envisage donc avec optimisme.

Commentaires

"Zéro carbone as a service" : le fil directeur d’Engie Solutions

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur