En direct

Zaha Hadid, lauréate du Praemium Imperiale 2009
© Praemium Imperiale - © ©

Zaha Hadid, lauréate du Praemium Imperiale 2009

le 24/09/2009  |  ProfessionArchitectureEuropePrix d'architecturehadid

L'architecte britannique d'origine irakienne Zaha Hadid a été récompensé le 24 septembre pour sa "contribution au monde des arts", à travers le Praemium Imperiale 2009 décerné par la Japan Art Association.

Le "Praemium Imperiale" récompense chaque année cinq personnalités s'étant illustrées dans le domaine de la peinture, de la sculpture, de la musique, de l'architecture et du théâtre/cinéma.

Célébrée en France, en 2007 au Centre Pompidou avec l'exposition «Airs de Paris», Zaha Adid achève actuellement la construction du siège social du 5ème groupe maritime mondial, la Tour CMA-CGM, à Marseille- Euroméditerranée.
Toujours plus dynamiques et innovants, les projets de Zaha Hadid reposent sur plus de trente ans de recherche et d'expérimentations révolutionnaires. Ses oeuvres ont transformé l'architecture à travers de nouveaux concepts spatiaux, donnant naissance à des formes audacieuses et visionnaires. Première femme à recevoir le Prix Pritzker, considéré comme le « prix Nobel » de l'architecture, elle est sans doute l'architecte la plus en vue de la planète.
Zaha Hadid est née à Bagdad. Son père est à la fois homme d'affaires et homme politique.

De sa jeunesse, elle raconte : « Mes deux parents s'intéressaient à l'art, à l'architecture et à l'éducation. Ils m'ont laissé penser librement. Chaque été nous partions en vacances en Europe ou en Amérique du Nord, où j'ai vu beaucoup de remarquables projets d'architecture. À l'âge de 11 ans, je sentais déjà d'instinct que je deviendrais moi-même architecte. »

Diplômée de l'Architectural Association de Londres, Hadid y crée sa propre agence en 1980. Remportant le premier prix du concours pour le Peak de Hong Kong (1983), elle dit aujourd'hui de son projet : « Il intégrait un grand nombre d'idées sur lesquelles je travaillais depuis cinq ans, depuis mes années d'étudiante. » De conception révolutionnaire, le projet envoie une onde de choc dans le monde de l'architecture.

Hadid réalise sa première commande publique en 1993, avec la caserne de pompiers de Vitra en Allemagne, suivi de divers projets de grande envergure : notamment, le tremplin à ski de Bergisel en Autriche, son premier projet américain, le centre Rosenthal d'art contemporain, le centre scientifique Phaeno en Allemagne, ainsi que son premier bâtiment au Royaume-Uni, le centre médical Maggie's Cancer Care Centre. Sa vision originale, unique en son genre, séduit la critique et une clientèle toujours plus nombreuse.

Avec des extérieurs aux flux dynamiques, où s'entrelacent courbes géométriques, lignes droites et angles abrupts, l'abstraction des oeuvres de Hadid, dont le matériau de base est le béton, n'a d'égal que leur fluidité. Prises dans leur ensemble, ses constructions constituent une fenêtre ouverte sur un paysage fantastique. Zaha Hadid jouit également d'un prestige international du fait de son travail théorique et académique; enseignant dans les universités du monde entier, elle est actuellement professeur à l'institut d'architecture de l'université des arts appliqués de Vienne.

Parmi ses projets en cours figurent le centre aquatique de Londres, destiné aux Jeux Olympiques de 2012, l'opéra de Guangzhou en Chine, et une série de projets prestigieux au Moyen-Orient, en Europe, à Taiwan et en Russie. Installé dans un ancien bâtiment scolaire rénové, son atelier de Londres, qu'elle gère avec son partenaire Patrick Schumacher, compte 250 collaborateurs.
Également conceptrice de mobilier et d'intérieur, Hadid a réalisé au Japon les intérieurs d'un restaurant à Sapporo et d'une boutique à Tokyo.

Voir le site du Praemium Imperiale

"Praemium Imperiale"

À l'instar du roi de Suède et du roi de Norvège, le Prince Takamatsu avait souhaité
distinguer les artistes qui, comme les lauréats scientifiques et littéraires du Prix Nobel, « ont apporté le plus grand bénéfice à l'humanité ». Selon sa volonté est donc créé en 1989, à l'occasion des cent ans de la Japan Art Association, le Praemium Imperiale , un prix artistique d'envergure internationale.

Le Praemium Imperiale est décerné dans cinq catégories : peinture, sculpture, architecture, musique et théâtre/cinéma. Les lauréats voient récompenser leurs réalisations artistiques, leur contribution au monde des arts sur le plan international, et, comme pour le prix Nobel, l'enrichissement qu'ils ont apporté à l'humanité dans son ensemble.
Décerné par la Japan Art Association, le Praemium Imperiale constitue depuis plus de vingt ans la plus haute et la plus prestigieuse récompense au monde dans le domaine artistique.

Zaha Hadid en quelques dates

1950 Naissance à Bagdad
1977Diplôme de l'Architectural Association de Londres. Partenaire à l'Office for Metropolitan Architecture
1980 Création de l'agence Zaha Hadid Architects
1983 Remporte le concours pour le Peak à Hong Kong
1986 Titulaire de la chaire Kenzo Tange à la Graduate School of Design de Harvard
1994 Caserne de pompiers de Vitra, Weil am Rhein (Allemagne). Remporte le concours pour l'Opéra de Cardiff au Pays de Galles
1997 Titulaire de la chaire Sullivan à l'University of Illinois de Chicago. Remporte le concours pour le MAXXI, Musée des Arts du XXIème siècle de Rome
1999 LF One / Landesgartenschau, Weil am Rhein (Allemagne)
2000 The Mind Zone, Millennium Dome, Londres
2002 Tremplin de saut à ski de Bergisel, Innsbruck (Autriche)
2003 Rosenthal Center for Contemporary Art, Cincinnati (USA) Prix Mies van der Rohe pour le Parking et terminal de tramway à Strasbourg-Hoenheim (réalisé en 2001) Commande pour le London Aquatic Centre (-2012)
2004 Prix Pritzker d'Architecture
2005 Centre scientifique Phaeno à Wolfsburg (Allemagne).Bâtiment central de l'usine BMW à Leipzig (Allemagne). Membre de la Royal Academy of Arts
2006 Maggie's Cancer Care Centre, Fife (Écosse). Exposition Zaha Hadid au Musée Guggenheim de New York
2006 Début des travaux pour la construction de la Tour CMA CGM à Marseille
2007 Exposition « Airs de Paris » au Centre Pompidou à Paris

Commentaires

Zaha Hadid, lauréate du Praemium Imperiale 2009

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur