En direct

ZAC Paris-Rive-Gauche Avis favorable à la modification du PAZ

le 07/03/1997  |  France Droit de l'urbanismeAménagementParisArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Droit de l'urbanisme
Aménagement
Paris
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Valider

La commission chargée de l'enquête publique concernant la ZAC Paris-Rive-Gauche vient de rendre son rapport. Trois points étaient mis à l'enquête : la modification du plan d'aménagement de zone (PAZ), la déclaration d'utilité publique et les travaux de voirie. Sur chacun d'eux, la commission a émis un avis favorable. « Le projet est certes ambitieux, mais à aucun moment, tout au long de cette longue et minutieuse enquête, il n'est apparu démesuré », conclut la commission. En matière de bureaux, elle souligne qu'elle « ne s'estime pas en mesure de partager l'avis se ceux qui jugent excessive la surface de bureaux prévue de 900 000 m2 sur vingt ans », et, sur l'économie du projet, elle indique que « les incertitudes du bilan financier ne sont pas apparues suffisantes pour lui permettre de conclure à un bilan négatif de l'opération ».

Un avis assorti de deux réserves

Sur la modification du PAZ, l'avis est assorti de deux réserves : l'une porte sur la création rapide d'une cellule permanente de concertation et sur la tenue, d'ici à la fin de l'année, d'une nouvelle réunion publique ; l'autre demande que soit levées, dès que possible, les réserves et les principales recommandations de la précédente commission d'enquête de 1991.

La commission formule également une quinzaine de recommandations. Elles portent, pour la plupart, sur le parti d'aménagement : « casser » l'actuelle rigidité de l'avenue de France par l'aménagement de carrefours très aérés, de squares d'agrément...; améliorer les équipements publics ; aménager de nouveaux espaces verts ; essayer de réduire encore la surface des couvertures des voies, notamment aux abords de la gare d'Austerlitz; préserver l'environnement immédiat des occupants des « frigos ».. . « Le maire de Paris a demandé qu'elles soient toutes examinées avec la plus grande attention pour leur donner, dans la mesure du possible, une suite favorable », a déclaré Anne-Marie Couderc, adjoint au maire chargée de l'urbanisme.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil