En direct

ZAC du Fort d'Aubervilliers, de la friche au grand pôle urbain

N. M. |  le 20/01/2017  |  ConjonctureParisVal-de-Marne

Aménagement -

C 'est dans le très beau cadre du restaurant du théâtre équestre Zingaro, qu'a été signé, le 12 janvier, le contrat d'intérêt national (CIN) du Fort d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Le lieu, qui abrite les spectacles de Bartabas, s'inscrit dans le périmètre de la ZAC du Fort d'Aubervilliers, l'un des six projets listés dans le protocole avec la requalification de l'ex-RN2, l'arrivée du Grand Paris Express, la création d'un centre nautique, la rénovation du théâtre de la Commune (scène nationale) et la réhabilitation du quartier Emile Dubois-Maladrerie. Dispositif proposé par Thierry Lajoie, P-DG de Grand Paris Aménagement, puis validé par le comité interministériel du Grand Paris d'octobre 2015, le CIN vise à faciliter la réalisation de projets complexes en Ile-de-France, en formalisant un partenariat entre l'Etat, les collectivités locales concernées, des acteurs publics et privés, et en mettant en place une gouvernance partagée.

Un écoquartier de 1 800 logements. Pour cette signature, l'Etat était représenté par Emmanuelle Cosse. La ministre du Logement s'est félicitée de l'entrée en phase opérationnelle de cette ZAC d'Etat aménagée par Grand Paris Aménagement. La première phase de travaux, qui portera sur 900 logements le long de l'ex-RN 2, débutera en 2017 après plusieurs années d'études et quelques plans masse. A terme, l'ancien fort reconverti en écoquartier devrait accueillir 1 800 logements. « L'enjeu est de transformer cette friche de 36 ha en pôle métropolitain et de la raccrocher à la ville d'Aubervilliers », a commenté Thierry Lajoie.

A l'horizon 2025, le nord du quartier sera desservi par la ligne 15 Est reliant Saint-Denis-Pleyel (Seine-Saint-Denis) à Champigny- sur-Marne (Val-de-Marne). « L'Etat s'est engagé dans le projet du Grand Paris Express pour offrir plus de mobilité aux Franciliens et notamment aux habitants des territoires enclavés. Mais nous devons anticiper les phénomènes d'éviction, a prévenu la ministre. Dans d'autres secteurs, on a vu que l'arrivée du métro renchérissait les coûts du logement, obligeant les populations les plus précaires à s'éloigner. » Le CIN du Fort d'Aubervilliers est le septième à être signé. Quatre autres contrats devraient être conclus dans les semaines à venir.

PHOTO - 5477_348573_k2_k1_877799.jpg
PHOTO - 5477_348573_k2_k1_877799.jpg

Commentaires

ZAC du Fort d'Aubervilliers, de la friche au grand pôle urbain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX