En direct

Yvelines : permis pour la station d'épuration de Plaisir/Les Clayes-sous-Bois

le 21/01/2000  |  Seine-et-MarneFrance Commande publiqueEnvironnementBois

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
France
Commande publique
Environnement
Bois
Béton
Architecture
Yvelines
Hauts-de-Seine
Produits et matériels
Hygiène
Santé
Immobilier
Technique
Marchés privés
Réglementation
Professionnels
Valider

L'ancienne station d'épuration de Plaisir/Les Clayes-sous-Bois (50 000 équivalent habitant) va être détruite pour être reconstruite... A ceci près que le chantier se déroulera dans l'ordre inverse pour permettre aux installations de continuer à fonctionner sans interruption : « nous avons dessiné un plan de masse très compact », souligne Jean-Loup Bollée, architecte, « de manière à ce que les deux stations - l'ancienne et la nouvelle - puissent coexister sur le même terrain. L'implantation des installations répond à un schéma très précis qui épouse en particulier la ligne de pente du terrain ». L'ensemble comprend, en dehors des bassins, deux bâtiments : l'un destiné au pré-traitement, l'autre à l'exploitation proprement dite. Si le premier en béton brut de décoffrage ne présente pas de caractère particulier, le second avec deux façades vitrées et un auvent métallique orienté au sud cherche à s'ouvrir sur son environnement, la campagne et la station elle-même. Il comprend, en effet, des bureaux et une salle de réunion destinés au Syndicat Intercommunal d'aménagement. Une unité de stockage des boues résiduelles vient compléter l'ensemble. Celles-ci seront, à terme, épandues sur les champs. La station anticipe le passage de la classe 3 à la classe 2 du Ru de Maldroit sur laquelle elle est située et répond à des normes de rejets plus strictes. Un circuit aménagé de visite est prévu pour sensibiliser le public à la protection de l'environnement.

Coût des travaux : 78,76 millions de francs hors taxes. Maître d'ouvrage : SIEA de la région de Plaisir/Les Clayes-sous-Bois. Maître d'oeuvre : DDE. Maître d'oeuvre délégué : SEM. Architecte : Jean Loup Bollée (Boulogne-Billancourt). Equipementier/exploitant : Lyonnaise-des-Eaux. Génie civil/ construction électrique/automatismes : Degremont. Traitements biologique, tertiaire et des boues : E.I. Epuration. Calendrier : permis de construire en cours. Début des travaux : mars-avril 2000. Livraison : fin 2001.

Contact : architecte, 01.46.04.05.20.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil