En direct

YVELINES Amélioration de la desserte du mantois

VERONIQUE DE JACQUELOT |  le 21/03/2003  |  Seine-et-MarneFrance entièreCollectivités localesTransportsYvelines

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
France entière
Collectivités locales
Transports
Yvelines
Transports mécaniques
Valider

Les premiers travaux vont être bientôt engagés

Lente et sujette à perturbations, la liaison Paris-Mantes-Normandie fait l'objet de critiques endémiques de la part de ses utilisateurs. Considérant son amélioration comme urgente, le conseil régional d'Ile-de-France vient de voter une subvention de 3,2 millions d'euros qui permettra à Réseau ferré de France (RFF) maître d'ouvrage, d'entreprendre - dans un premier temps - une série de travaux d'aménagement des infrastructures existantes.

Un coût total de 33 millions d'euros

Ceux-ci entraîneront une première amélioration de la desserte par une régularisation de la circulation des trains de toutes les catégories.

Dans un deuxième temps, sans qu'il y ait encore de délais fixés ni de chiffrage officiel, un accès direct devrait être créé entre les lignes ferroviaires et le réseau RER pour permettre aux trains de relier l'aéroport Roissy/ Charles-de-Gaulle à partir de la gare Saint-Lazare. La solution envisagée consiste à créer une jonction à Saint -Lazare, par un tunnel de 2 500 m, entre les voies de surface de la SNCF et celles souterraines de la ligne E du RER (station Haussman-Saint-Lazare) adjacente. Les trains régionaux atteindront, ainsi, d'abord la station Magenta du RER qui dessert les gares de l'Est et du Nord, puis, via le tunnel CDG Express, l'aéroport, but ultime du voyage ferroviaire.

En attendant, le conseil régional s'apprête donc à participer financièrement à cinq opérations d'aménagement de la desserte du Mantois, dont le coût total est évalué à 32,96 millions d'euros. Les travaux des deux premières devraient démarrer incessamment, alors que les trois autres sont encore à l'étude.

Les opérations programmées

Les opérations sur le point de démarrer :

création d'une liaison en gare de Houilles entre deux voies pour permettre aux trains venant de Normandie de dépasser les trains Ile-de-France (coût : 3,713 millions d'euros, durée des travaux : 24 mois);

réduction de l'espacement entre les trains entre Poissy et Vernouillet pour une meilleure fluidification du trafic (coût : 3,982 millions d'euros).

Les opérations encore à l'étude :

aménagement de la voie centrale en gare des Mureaux (coût : 20 millions d'euros);

aménagement de la voie 2 en gare d'Epône-Mézières pour séparer le flux des trains Ile-de-France, allant vers la gare Montparnasse, des trains grandes lignes circulant entre Saint-Lazare et Mantes (coût : 3,475 millions d'euros);

création de «tiroirs de retournement » sur les voies 1 et 2 de la gare de Mantes-la-Jolie (coût : 1,791 million d'euros).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur