Xella optimise ses procédés de fabrication

Xella optimise ses procédés de fabrication

Guillaume Fedele |  le 10/03/2022  |  Négoce matériauxxellaYtongFrance Lyon

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Négoce matériaux
xella
Ytong
France
Lyon
Industrie
Valider

Pour limiter son bilan carbone et développer une production plus respectueuse de l’environnement, le spécialiste de la production de béton cellulaire et de pierre silico-cellulaire a investi 1,1 M€ sur son site de production de Saint-Savin

Le site de production de Xella France situé à Saint-Savin, dans la région de Lyon, fabrique 170 000 m3 de blocs en béton cellulaire commercialisés sous les marques Ytong et Siporex. Pour limiter son bilan carbone et développer une production plus respectueuse de l’environnement, l’industriel a investi 1,1 M€ dans la chaîne de production. Avec deux objectifs précis : premièrement, limiter la consommation des ressources (eau, sable, chaux, ciment, et anhydrite) et leurs coûts ; deuxièmement, recycler les 30 000 m3 de poudres et des chutes de matériaux issus de la production qui étaient auparavant expédiées vers d’autres sites en les réinjectant.

Nouvelle recette

Pour y parvenir, l’industriel a fait évoluer sa recette. La nouvelle permet de substituer 15 % de sable nécessaire à la production de béton cellulaire par de la poudre de béton cellulaire recyclé. Et il a aussi investi dans un nouveau concasseur, dans l’installation d’une ligne de traitement, de silos de stockage et dans un système de transport. Ainsi, les chutes sont transformées pour moitié en poudre et en concassés.

ROI sur 2,5 ans

Les travaux ont débuté en septembre 2021 et se sont achevés en février dernier. « Le recyclage de nos rebuts, 50 tonnes de poudres et 25 tonnes de concassés, est totalement internalisé. L’amortissement de l’installation de ce cercle vertueux se traduit par l’économie générée par le remplacement du sable et la baisse du transport.», précise Sébastien Ray, Directeur du site de Saint-Savin. Xella estime le retour sur investissement (ROI) à 2,5 ans. Et de conclure : « Avec ce geste en faveur des ressources naturelles, Xella ambitionne une économie de 350 000 euros par an grâce à sa nouvelle installation ».

Commentaires

Xella optimise ses procédés de fabrication

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil