En direct

Wirtgen progresse, même en Chine
PHOTO - 868197.BR.jpg - © Gilles Rambaud
Evénement

Wirtgen progresse, même en Chine

le 16/10/2015  |  TransportsInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
International
Valider
Routes -

Avec 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires prévu en 2015, le groupe Wirtgen va encore afficher une progression à deux chiffres cette année, pourtant difficile pour les fabricants de matériels de chantier. Cette bonne santé s'explique en partie par une croissance externe, avec les rachats récents des concasseurs Kleemann et des centrales d'enrobage Benninghoven. Dans ces deux secteurs, le groupe possède une marge de progression puisque Kleemann n'a que 7 % de parts de marché mondiales, à comparer aux 70 % des raboteuses Wirtgen et aux 35% des finisseurs Vögele (autres marques du groupe), et que Benninghoven n'a pas encore commencé sa conquête des pays émergents. Justement, le groupe allemand possède maintenant des unités de production en Inde, au Brésil et en Chine, pays à l'économie chancelante. Une menace pour l'avenir ? « Il est vrai que la Chine connaît un fort ralentissement, mais davantage dans la construction de bâtiments que dans la construction routière où les besoins sont énormes. Cette année, nous devrions y progresser de 10% », commente Stefan Wirtgen. « De toutes façons, il est impossible d’être absent de ce marché pour un fabricant d’envergure mondiale », conclut-il.

PHOTO - 868197.BR.jpg
PHOTO - 868197.BR.jpg - © Gilles Rambaud

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil