En direct

Wall’up inaugure l’ère industrielle du béton de chanvre
Initié par Charpentes-Meha, Aux Charpentiers de France, Paris Charpente, Planète Chanvre, Construire en chanvre, LB Eco Habitat et l'architecte Philippe Lamarque, le projet Wall'up lance l’industrialisation en France de panneaux préfabriqués montés sur ossature bois et constitués de béton de chanvre. - © Wall'up

Wall’up inaugure l’ère industrielle du béton de chanvre

Bruno Mouly |  le 27/05/2021  |  Béton de chanvreMatériaux biosourcésSeine-et-Marne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Béton de chanvre
Matériaux biosourcés
Industrie
Seine-et-Marne
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Soutenus notamment par l’Etat et la région Ile-de-France, sept partenaires des filières bois et chanvre lancent l’industrialisation de panneaux préfabriqués en béton de chanvre dans leur usine dédiée dénommée Wall’up.

Inaugurée " virtuellement " en grande pompe le 27 mai, avec la participation de Franck Riester, ministre chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, et de Marc Guillaume, le préfet de la région francilienne, Wall’up, la première usine française de panneaux préfabriqués en béton de chanvre, s’apprête à démarrer sa production à Aulnoy (Seine-et-Marne). « Nous visons la fabrication de 50 000 m2 de murs préfabriqués en béton de chanvre les deux premières années et 70 000 m2 par an à terme » a indiqué Philippe Lamarque, président de Wall’up.

Initié par sept partenaires, dont trois entreprises de charpente bois (Charpentes-Meha, Aux Charpentiers de France, Paris Charpente), deux chanvrières franciliennes (Planète Chanvre et Construire en chanvre), une entreprise bretonne d’écoconstruction (LB Eco Habitat) et Philippe Lamarque en qualité d’architecte, le projet Wall’up lance l’industrialisation en France de panneaux préfabriqués montés sur ossature bois et constitués de béton de chanvre (mélange de chènevotte et de chaux) selon un système de malaxage protégé.

« La production sera réalisée intégralement en circuit court et sans intermédiaires, impliquant de courtes distances de transport entre les surfaces de culture du chanvre situées à moins de 50 km de l’usine et l’unité de défibrage de chanvre de Planète Chanvre située à seulement 50 mètres » a souligné Philippe Lamarque.

« La préfabrication qui permet d’intégrer le temps de séchage du béton de chanvre, réduit les temps de chantier. Ces panneaux qui font office de mur et d’isolation à la fois, sont adaptables à tous types de finitions, intérieures et extérieures » a ajouté Arthur Cordelier, directeur de l’usine Wall’up.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Wall’up inaugure l’ère industrielle du béton de chanvre

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil