Réalisations

Vuitton façon Japon

Louis Vuitton, « malletier à Paris » inaugurera à l’automne 2002 à Tokyo un bâtiment situé dans le quartier huppé d’Omotesando, haut lieu de la mode et du luxe.
L’édifice superpose des volumes double ou triple hauteur, imbriqués les uns dans les autres, à la manière d’un empilement de malles anciennes. Chacun d’eux reçoit une « doublure » intérieure : maille métallique blanche pour le magasin, maille rouge pour la salle d’exposition, placage de bois pour l’espace club et fine étoffe translucide blanche pour la salle de réception du dernier niveau. En façades, les espaces interstitiels libèrent des terrasses ouvertes sur les alignements de cyprès japonais qui bordent l’avenue.

Architecte : Jun Aoki. Architecture intérieure : service architecture Louis Vuitton, Paris. Surface totale : 3340 m2. Surface de vente : 900 m2.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X