En direct

Vous avez dit densification ?

 Laurence Francqueville |  le 31/01/2014  |  BâtimentFrance entièreParisTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
France entière
Paris
Technique
Valider
Foncier et logement -

La France manquerait de 900 000 logements. Le gouvernement cible 500 000 logements par an d’ici à 2017, surtout en zone urbaine, pour lutter contre l’étalement. L’étude commandée par le Syndicat national des aménageurs lotisseurs (Snal) et l’Union des maisons françaises (UMF), qui approfondit le lien entre consommation d’espace et construction de logements, conclut au plafonnement de la densité (1). « Les communes denses de Métropole n’ont attiré que 8 % de la population supplémentaire depuis 1968 », relève Olivier Piron, inspecteur général de l’équipement honoraire, son auteur. Les communes qui se densifient en régions et en villes nouvelles tendent vers une densité de 4 000 habitants/km². Au-delà, les villes perdent des habitants, ajoute-t-il. En cause selon lui : la cherté du terrain et de la construction en ville dense. Du coup, les besoins de logement sont majoritairement satisfaits en zone rurale, moins chère. Selon les critères de l’Agence européenne de l’environnement (2), 5,1 % des sols seraient artificialisés (17 500 ha/an ou 1/30 de département moyen). Entre 2000 et 2006, la croissance de population en Métropole a atteint 4,4 % contre + 1,7 % pour les surfaces urbanisées. Ces dernières représentent 78 % du stock de terrains artificialisés mais seulement 58 % du flux entre 1990 et 2006 (42 % pour les zones industrielles, entrepôts, infrastructures). « L’étalement ne se résume donc pas à la maison », note l’auteur. « Le desserrement de l’habitat a débouché sur une densification si l’on considère le nombre de logements dans un périmètre urbanisé donné », observent Snal et UMF. « Quand il s’agit de construire 500 000 logements par an, il est utopique de dire qu’il faut accélérer la densification. D’autant que les Français n’en veulent pas », notent-elles, appelant les pouvoirs publics à « délaisser la vision dogmatique pour considérer la réalité du terrain ».

Evolution de population des communes denses
PHOTO - 774255.BR.jpg
PHOTO - 774255.BR.jpg - © Données Insee
Evolution des différentes catégories de terrains (1990-2006)
PHOTO - 774257.BR.jpg
PHOTO - 774257.BR.jpg - © cgEDD/corine land cover
Evolution des espaces urbanisés (1990-2006)
PHOTO - 774258.BR.jpg
PHOTO - 774258.BR.jpg - © Corine Land Cover
Evolution de la répartition des résidences principales
PHOTO - 774260.BR.jpg
PHOTO - 774260.BR.jpg - ©
Répartition des augmentations de population
PHOTO - 774260.BR.jpg
PHOTO - 774260.BR.jpg - © InseeInsee

(1) Densité démographique brute (nombre d’habitants/surface de la ville de plus de 2 500 habitants/km²). Soit Paris et petite couronne, certaines villes de grande couronne, les grandes villes en région et les communes denses accolées (28,2 % de la population totale).
(2) Etalement urbain : évolution des espaces urbanisés supérieure à l’évolution moyenne de population.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur