En direct

Vosges Un programme de construction de collèges en bois

CHRISTIANE WANAVERBECQ |  le 13/10/2000  |  VosgesCollectivités localesEnvironnementEducationHQE

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vosges
Collectivités locales
Environnement
Education
HQE
Bois
Développement durable
Santé
Immobilier
Réglementation
Technique
Hygiène
Valider

Haute qualité environnementale à Senones

Le conseil général des Vosges a lancé le 27 septembre un appel d'offres pour la réalisation du nouveau collège de Senones. Estimé à 6 millions d'euros (39 millions de francs), ce projet s'inscrit dans une démarche de haute qualité environnementale (HQE) formalisée dans la convention entre le syndicat scolaire de Senones et le département en avril 1999. Pour le nouveau collège qui accueillera 600 élèves, le maître d'ouvrage a imposé l'utilisation du bois : « Un matériau naturel qui engendrera peu de nuisances. La démarche HQE implique l'utilisation du bois dans la construction, mais aussi comme source d'énergie », précise Arnaud Titeux, technicien territorial à la direction du patrimoine du conseil général des Vosges. Une chaufferie mixte bois-gaz équipera le collège lors de sa livraison prévue pour juillet 2002.

Une nef de 130 m de long

Le cabinet d'architectes Grémillet-Falk-Zomeno, de Nancy, a dessiné une grande nef en structure tridimensionnelle à base de rondins de bois et de métal. Elle regroupe le hall d'entrée, le foyer, le centre de documentation et d'information. A cet espace d'un seul tenant de 130 m de long sur 22 m de large, se raccrochent quatre pavillons séparés par des patios ouverts. Le bois reste déterminant pour les éléments structurels tels que les poteaux, les planchers et les façades qui utilisent plusieurs essences. « L'utilisation prédominante du bois n'exclut pas le couplage avec le béton. Pour optimiser le bois, il faut toujours l'associer avec d'autres matériaux utilisés comme stabilisateurs », précise l'architecte Jean-Marie Grémillet.

Le bâtiment de 6 500 m2 remplace un établissement scolaire déjà existant : « Le coût de la remise en état de ce bâtiment du XIXe siècle revenait aussi cher qu'une construction neuve. De plus, il ne correspondait plus aux normes de sécurité », déclare Arnaud Titeux. Le département des Vosges porte un autre projet phare pour la filière bois : le collège de Mirecourt (900 élèves), pour lequel il lancera l'appel d'offres en novembre prochain.

DESSIN : Bâti sur l'ancien collège, le nouvel établissement scolaire de 6 500 m2 aura une longueur de 130 m sur 22 m de large.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur