En direct

Voirie Viabilité hivernale : investir pour le long terme

GUILLAUME DELACROIX |  le 17/01/1997  |  AcierTravailProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Acier
Travail
Produits et matériels
Valider

Les performances de la bouillie de sel.

A des températures inférieures à - 7 °C, le recours à la bouillie de sel est devenu courant, sur les autoroutes et les réseaux très fréquentés. En effet, lorsqu'il fait très froid, le sel n'arrive plus à passer en solution, car l'atmosphère est sèche. L'emploi de bouillie, c'est-à-dire d'un mélange de sel et de saumure, permet d'amorcer le processus de fusion de la glace. La limite d'efficacité du sel est ainsi repoussée à - 12 °C, même si le trafic reste modeste.

« Techniquement intéressante, cette solution nécessite des investissements dont la rentabilité mérite d'être rappelée, assure Jean-Jacques Roussel, chef de projet "viabilité hivernale" au Setra. En ce qui concerne les cuves des saleuses, l'inox est insensible au sel : les coûts de fonctionnements sont donc quasiment nuls, et les machines présentent une durée de vie d'une vingtaine d'années, ce qui n'est pas le cas du polyuréthanne ou de l'acier galvanisé. C'est par conséquent sur le long terme qu'il convient de raisonner, car le coût de l'investissement en matériels est compensé par l'économie de matériau : la bouillie de sel contient 30 % de sel en moins que les méthodes classiques. »

Cependant, la bouillie de sel présente des limites d'ordre technique. Le sel n'est pas une panacée, car il sert à refroidir la saumure à laquelle il est ajouté, et entraîne de ce fait un risque paradoxal : la recongélation. Ainsi, le combat contre les effets du froid sur la route peut finalement aggraver la situation.

Toutefois, comme le rappelle Jean-Jacques Roussel, « la qualité est un tout, qui passe par un contrôle de toute la chaîne du sel : du fournisseur au stockage (le sel doit être conservé sous abri), et des matériels au personnel d'épandage ».

PHOTO : Les matériels de salage ou de sablage sont soumis à des contraintes qui nécessitent des matériaux durables.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil