En direct

Voies sur berges à Paris : c'est reparti
Passerelle Debilly/Palais de Tokyo - rive droite - © © Apur / JC Choblet

Voies sur berges à Paris : c'est reparti

Adrien Pouthier |  le 13/07/2012  |  Collectivités localesEtatParisArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Collectivités locales
Etat
Paris
Architecture
Valider

Dans un courrier au maire de Paris, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lui annonce sa volonté de lever toutes les réserves concernant le réaménagement des bords de Seine à Paris, annulant ainsi le "veto" de son prédécesseur, François Fillon.

Le grand projet du maire de Paris Bertrand Delanoë de reconquête des berges de la Seine (piétonnisation de la voie rive gauche entre le musée d'Orsay et le pont de l'Alma, redéfinition des espaces publics rive droite) va enfin pouvoir se concrétiser. Le dernier obstacle politique, l'ancien Premier ministre François Fillon en l'occurence, ayant été levé... par son successeur à Matignon, Jean-Marc Ayrault.

"Par un courrier en date du 10 juillet, le Premier ministre vient de me faire part de sa décision de lever toutes les réserves émises en janvier dernier par son prédécesseur au sujet du projet de reconquête des voies sur berges le long de la Seine", se félicite Bertrand Delanoë dans un communiqué publié vendredi 13 juillet.

Le Premier ministre a validé l'intégralité du projet indique le maire de Paris : "Il confirme notamment qu'en matière de circulation automobile et d'activité fluviale, les études réalisées offrent toutes les garanties nécessaires à la poursuite du projet".


Dénonçant une nouvelle (dernière ?) fois le "blocage brutal, instrumenté par François Fillon à des fins partisanes", Bertrand Delanoë, redétaille le calendrier de ce projet "plébiscité par les Parisiens lors des élections de 2008 et validé par la commission d'enquête publique et les services techniques compétents de l'État."

Ainsi, dès septembre prochain, grâce à des travaux d'amélioration et d'embellissement des espaces publics déjà en cours, la rive droite de la Seine aura un nouveau visage. "Les liaisons entre les deux rives de la Seine seront facilitées et la sécurité des déplacements sera renforcée pour la plus grande joie des piétons et des cyclistes" estime Bertrand Delanoë. Quant à la voie rive gauche, il faudra attendre le printemps de l'année prochaine pour pouvoir profiter de plus de 4 hectares entre le musée d'Orsay et le pont de l'Alma, dédiés aux promenades, à des animations et aux loisirs.

Commentaires

Voies sur berges à Paris : c'est reparti

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur