En direct

Voici le plan-guide de l’agence Gehl pour Lille Saint-Sauveur
Le plan masse de l'opération - © © Gehl Architects

Voici le plan-guide de l’agence Gehl pour Lille Saint-Sauveur

Nicolas Guillon (Bureau de Lille du Moniteur) |  le 13/10/2014  |  gehllilleTransportsERPCultureRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Quartier
gehllille
Transports
ERP
Culture
Réglementation
Nord
Profession
Architecture
Aménagement
Bâtiment
Valider

Retenue par la SPL Euralille, à l’issue d’un dialogue compétitif, pour  transformer la friche ferroviaire Saint-Sauveur (23 ha) en un quartier de centre-ville, l’agence Gehl a rendu son plan-guide. Jan Gehl sera au cinéma de la Gare Saint-Sauveur, mercredi 15 octobre, pour partager avec les Lillois sa vision de la ville et de sa fabrication.

Saint-Sauveur c’est maintenant ! Huit ans après l’aménagement du parc Jean-Baptiste Lebas, amorce de la transformation du quartier, et cinq ans après l’ouverture de ce lieu désormais emblématique de la vie culturelle lilloise qu’est la Gare Saint-Sauveur, le projet urbain éponyme entre dans le vif du sujet.  L’agence danoise Gehl Architects, son maître d’œuvre, vient de dévoiler le plan qui servira de guide durant les quinze prochaines années.
« Saint-So », comme disent les Lillois, c’est un programme de 200 000 m2 de logements, 55 000 m2 de bureaux, 30 000 m2 de commerces et activités et 20 000 m2 d’équipements. C’est surtout une opération de reconquête unique de par sa situation en cœur de ville. Un dossier de création de ZAC sera déposé l’an prochain, qui permettra au projet d’entrer en phase opérationnelle. Les premiers chantiers devraient démarrer en 2017.

Le cours, colonne vertébrale du futur quartier
Le cours, colonne vertébrale du futur quartier - © © Gehl Architects

Le plan-guide de l’équipe Gehl prend appui sur les usages. En résumé, c’est la ville qui s’adapte à l’habitant et non l’inverse. Cette écriture s’inscrit dans une complémentarité Nord-Sud. Au Nord, le secteur des halles est le lieu du foisonnement. Autour des halles A et B en grande partie conservées, se croisent travailleurs et flâneurs. Dans la lignée de la Gare Saint-Sauveur se multiplient les lieux alternatifs et créatifs, comme le « Saint-So Bazaar ». Les espaces publics participent à ce foisonnement : ceux-ci sont animés par des petits commerces atypiques, des cafés, des restaurants, des événements artistiques, festifs ou sportifs. Au sud, les îlots nordiques incarnent le quotidien. C’est le lieu où l’on habite. Une vingtaine d’îlots de 30 à 60 logements composent cet ensemble. S’y mêlent logements sociaux, logements en accession aidée et logements en accession libre. De l’immeuble à l’îlot sont déclinés des espaces et des services qui invitent à la rencontre et à l’échange pour une sociabilité de voisinage réinventée. Les nouveaux habitants prennent place dans un maillage fin de rues et de places, où l’échelle humaine, le vivre ensemble et la qualité de vie sont les intentions premières.

Construire la ville avec des Lego   

Entre foisonnement et quotidien, le cours tisse un lien. Dessinant une longue et large promenade entre le parc Jean-Baptiste Lebas et le futur Jardin de la Vallée, c’est la colonne vertébrale du quartier Saint-Sauveur. On le traverse ou on l’occupe le temps d’un jeu, d’un verre, d’un spectacle… Une ligne d’eau et de végétation le parcourt. Des commerces le bordent. Outre les grands événements qui l’investissent, c’est le lieu de tous les possibles.

Des lieux alternatifs et créatifs vont émerger, à l'instar du « Saint-So Bazaar
Des lieux alternatifs et créatifs vont émerger, à l'instar du « Saint-So Bazaar" - © © Gehl Architects

Au nord-est du site, les îlots de la vallée constituent un site d’exception. Ces logements en terrasses profitent de la pente orientée au sud. Leur architecture joue avec la topographie et tire profit du paysage. De grandes toitures habitées et de larges baies vitrées se tournent vers le soleil et s’ouvrent sur un jardin en contrebas. Le Jardin de la Vallée est situé dans la zone de biodiversité la plus riche du site. Il est directement relié à la tranchée ferroviaire qui ouvre un corridor végétal le long des voies ferrées. Ces 1,5 ha d’espaces verts sont aménagés à l’image d’une vallée qui peut accueillir de multiples usages : bain de soleil, jardinage, footing, escalade, jeux suspendus…

Enfin, l’ouverture vers la Porte de Valenciennes, autre quartier en métamorphose. Cette partie du site est bien visible car en hauteur, en sortie de périphérique et donc en entrée de ville : le lieu idéal pour imaginer quelque chose de remarquable, de hors norme. Ce site mérite des bâtiments exceptionnels, estime l’équipe Gehl. C’est pourquoi ce morceau du projet qui reste encore à imaginer. Ici, pourrait également être envisagée la création d’une nouvelle station de métro.

Commence désormais un mois et demi de concertation pour laquelle a été choisie une approche pour le moins originale et résolument ludique. Sur une vaste table installée dans la Gare Saint-Sauveur, la ville de demain se dessine en briques Lego. Les grandes lignes sont tracées par le plan-guide, au visiteur de construire la suite ! Décidément, « Saint-So » est un lieu qui décoiffe !

Commentaires

Voici le plan-guide de l’agence Gehl pour Lille Saint-Sauveur

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur