En direct

Vitrine solaire chez Schoenenberger

Laurent Miguet |  le 23/04/2010  |  Haut-RhinCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haut-Rhin
Collectivités locales
Valider
Haut-Rhin -

La reconstruction de la toiture du couvreur et étancheur colmarien Schoenenberger donne au photovoltaïque amorphe sur panneaux en bac alu une référence remarquable : l'entreprise espère coupler avant la fin de l'année ses 3 700 m 2 de toitures au réseau de l'entreprise publique locale Vialis. « Nous n'engageons pas cet investissement d'un peu moins d'un million d'euros dans une logique financière, mais en tant que propriétaire attaché à la qualité de son patrimoine », explique Charles Schoenenberger, P-DG de l'entreprise de 120 salariés de 12 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Pour remplacer la toiture en Eternit ondulé des locaux occupés jusqu'en 2005 par Pomona, la PME a cherché la solution la plus légère possible, compatible avec le hall de 40 m de largeur, sans poteau intermédiaire. La facilité de la pose par double clippage et l'existence d'un drainage de sécurité ont contribué au choix de la technologie, malgré l'absence de recul dans les techniques amorphes, comparées au solaire polycristallin. « Cette option s'adapte aux toitures à faible pente dans les régions moyennement ensoleillées », ajoute le P-DG. Les calculs prévisionnels laissent espérer un amortissement en vingt ans.

Nombreuses visites attendues

Cette perspective a incité le couvreur à chercher l'exemplarité dans la sécurité, tout en confortant l'effet de vitrine commerciale : les garde-corps destinés à la maintenance serviront aussi à faciliter les nombreuses visites attendues. Cette dernière fonction intéresse non seulement le couvreur étancheur, mais aussi son fournisseur, ACB, créé en 2007 à Favières (Meurthe-et-Moselle) par Tristan Decker, pour distribuer en France les bacs alu fabriqués en Italie par Ixom.
Les retombées de la référence colmarienne pourront également bénéficier à l'électricien Vincentz, qui s'est renforcé en 2007 par la création du département nouvelles énergies (Noé) : lauréate des prix Moniteur de l'électricité 2004, cette PME d'Herrlisheim-près-Colmar réalise pour Schoenenberger sa première installation solaire amorphe.-

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur