En direct

Loading the player ...

Visitez le futur stade Vélodrome !

Adrien Pouthier et Jean-Marc Matalon à Marseille |  le 22/06/2010  |  SportEntreprisesCollectivités localesEnergies renouvelablesBouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Sport
Entreprises
Collectivités locales
Energies renouvelables
Bouches-du-Rhône
Energie
Architecture
Valider

Modernisation, extension et couverture du stade Vélodrome de Marseille : présentation de l'ambitieux projet de Bouygues Construction retenu par le maire de la Ville, Jean-Claude Gaudin.

« Un stade cinq étoiles pour les cinquante prochaines années »

Construit en 1938 et partiellement reconfiguré à l'occasion du Mondial 1998, l'écrin de béton et de métal qu'est le Vélodrome va donc entamer sa troisième existence.
Sur le plan architectural, l'enceinte du boulevard Michelet, dont le parvis sera rehaussé, se distinguera par ses lignes fluides et sa couverture translucide susceptible de changer de couleurs suivant les usages et la luminosité. Le cabinet parisien SCAU et l'agence marseillaise Didier Rogeon Architecture ont notamment imaginé une charpente tridimensionnelle permettant de couvrir par une toile souple la totalité des tribunes. La capacité du stade reconfiguré sera portée à 67 000 places (contre 58 000 actuellement) et près de 6 000 sièges VIP, seront installés dans des loges positionnées dans l'axe du terrain. Enfin, 8900 m² d'espaces de réception sont prévus sous les tribunes. Grâce à la modernisation de ses installations, le stade Vélodrome pourra accueillir plusieurs matches de l'Euro 2016.
Les travaux réalisés par les équipes de GFC Construction et leurs sous-traitants concerneront également un vaste périmètre autour de l'équipement sportif, où 60 à 100.000 m2 de planchers pourront être construits. « Cette opération nous permet de réaliser un véritable projet urbain », explique Jean-Claude Gaudin. Les abords du stade abriteront en effet des commerces, un complexe hôtelier, des logements, des bureaux et une clinique du sport. De nouveaux parkings seront également implantés, un stade de rugby verra le jour à proximité du site, tandis que les berges de l'Huveaune seront réaménagées. Les concepteurs du projet ont particulièrement peaufiné la dimension environnementale du programme. Le stade produira, en effet, plus d'énergie qu'il n'en consommera et il sera autonome en eau grise. Quant à la pelouse, elle sera arrosée par un système fonctionnant grâce à des unités de production d'énergie éolienne et solaire. La livraison du projet est prévue à l'été 2014, une jauge de 42 000 places sera assurée durant la durée du chantier qui devrait débuter mi-2011.

Le groupement lauréat du PPP

Le groupement lauréat a pour mandataire Bouygues Construction (GFC Construction, EXPRIMM). Il comprend également SCAU et Didier Rogeon (architectes) ; IOSIS, Garcia Ingénierie, et Beterem (bureaux d'études) ; la Caisse des dépôts et Consignations, le groupe Caisse d'épargne et OFI Infravia (financement privé) ; GFC Construction (travaux), AREMA (exploitation) ; CIRMAD Grand-Sud, SNI, SOGIMA, CDC, CEPAC et Doughty Hanson (développement immobilier)

Vision du futur Vélodrome de Marseille
Vision du futur Vélodrome de Marseille - © © MIR
Un projet à 273 millions d'euros

Jean-Claude Gaudin a décidé de présenter le dossier élaboré par Bouygues Construction au conseil municipal extraordinaire du 12 juillet. Le projet que les élus devraient approuver sans peine est particulièrement ambitieux puisqu'il mobilisera un investissement total de 273 millions d'euros, la ville de Marseille contribuant au programme à hauteur de 173 millions d'euros. La participation municipale se matérialisera sous trois formes : financement direct (40 millions d'euros), vente de droits à bâtir autour du stade (30 millions d'euros) et redevance d'investissement sur 35 ans. L'Etat et les collectivités partenaires de la ville (région Paca, conseil général des Bouches-du-Rhône, communauté urbaine) sont également impliqués pour 100 millions d'euros dans cette opération.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil