En direct

Viparis investit 100 millions d’euros dans la création d’un nouveau centre de congrès
Le Parc des expositions de la Porte de Versailles fait l’objet d’un projet de rénovation (2015-2024) d’un montant de 500 millions d’euros. - © © Valode & Pistre

Viparis investit 100 millions d’euros dans la création d’un nouveau centre de congrès

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 07/04/2017  |  ParisCentre commercialERPArchitectureBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Paris
Centre commercial
ERP
Architecture
Bâtiment
Valider

Dans le cadre de la rénovation du Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris, Viparis, filiale de la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France et du groupe Unibail-Rodamco, crée le plus grand centre de congrès d’Europe dans le hall 7 entièrement restructuré par l’agence Valode et Pistre.

«Paris Convention Centre», le nouveau centre de congrès du Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris (XVe arrondissement), sera inauguré le 23 novembre 2017. Alors que les travaux, menés par Eiffage Construction, s’achèveront cet été, Viparis, filiale à 50/50 de la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France et du groupe Unibail-Rodamco, gestionnaire du site, a organisé, le 7 avril, une visite de cet espace présenté comme «le plus grand centre de congrès d’Europe».

5 000 m2 de toiture démolis

Prenant place dans le hall 7, entièrement restructuré par l’agence Valode et Pistre -avec les bureaux d’études VP & Green (structure) et Sfica (fluides)- il abritera au troisième niveau une salle plénière de 5 200 places assises, les niveaux 1 et 2 étant réservés à des surfaces d’expositions (44 000 m2). «L’enjeu était de donner une personnalité contemporaine à ce bâtiment qui s’inscrit dans la veine de l’architecture brutaliste. Nous avons démoli toutes les façades. Seule la structure en béton a été conservée. La façade principale au nord est désormais largement vitrée. Nous avons aussi découpé 5 000 m2 de toiture pour créer des sheds qui apportent de la lumière naturelle rendue homogène grâce à la pose de déflecteurs», explique l’architecte Jean Pistre. Des salles de conférences plus petites seront disposées entre la salle plénière et les façades. Principale caractéristique de cet espace: sa très grande modularité grâce à un jeu de cloisons mobiles et de rails fixés au plafond permettant jusqu’à 350 configurations différentes. Enfin, un grand jardin sera aménagé sur le toit qui accueillera également des panneaux photovoltaïques.

Un projet de rénovation qui s’achèvera en 2024

Le nouveau hall 6 sera agrémenté d’un grand auvent signé Jean Nouvel.
Le nouveau hall 6 sera agrémenté d’un grand auvent signé Jean Nouvel. - © © Viparis

La création de Paris Convention Centre représente un investissement de 100 millions d’euros sur les 130 millions d’euros que coûte la restructuration du hall 7. Celle-ci s’inscrit dans la première phase (sur trois au total) du projet de rénovation du Parc des expositions de la Porte de Versailles, dont la coordination est assurée par l’agence Valode et Pistre. Cette première séquence inclut aussi la nouvelle façade du pavillon 1 signée Dominique Perrault, la réfection de l’entrée du Parc avec l’installation d’un large anneau d’information et le réaménagement de l’allée centrale. Les travaux de la deuxième phase débuteront en mai pour s’achever en septembre 2019. Ils portent sur la démolition des pavillons 6 et 8 remplacés par un nouveau hall 6 (Valode et Pistre, architecte) agrémenté d’un grand auvent imaginé par Jean Nouvel et d’une toiture de 1,5 ha dédiée à l’agriculture urbaine. Deux hôtels imaginés par Jean-Michel Wilmotte complètent cette deuxième phase. Quant à la troisième et dernière tranche, elle se déroulera de 2021 à 2024 avec la démolition-reconstruction des halls 2 et 3 avec une enveloppe commune réinterprétée par Christian de Portzamparc.

Un Parc des expositions «plus ouvert, plus vert, plus confortable»

La toiture d’1,5 ha du nouveau hall 6 sera dédiée à l’agriculture urbaine.
La toiture d’1,5 ha du nouveau hall 6 sera dédiée à l’agriculture urbaine. - © © Viparis

«Avec ce projet de rénovation, nous voulons rendre le Parc des expositions plus ouvert sur son environ-nement, plus vert et plus confortable», déclare Christophe Cuvillier, P-DG du groupe Unibail-Rodamco. A l’issue des travaux, le site comptera 7 ha d’espaces verts répartis entre l’agriculture urbaine (1,5 ha), les jardins (1,8 ha) et les toitures végétalisées (3,5 ha). L’investissement total s’élève à 500 millions d’euros.

Commentaires

Viparis investit 100 millions d’euros dans la création d’un nouveau centre de congrès

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur