En direct

Vinci satisfait de son début d'année
Xavier Huillard, PDG de Vinci. - © Franck Beloncle / le Moniteur

Vinci satisfait de son début d'année

A.F. avec AFP |  le 26/04/2019  |  VinciVinci AirportsRésultats trimestrielsEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Vinci
Vinci Airports
Résultats trimestriels
Entreprises
Valider

Les voyants économiques sont au vert pour le groupe de BTP. Au premier trimestre, il a profité d'une progression globale de ses activités et de diverses acquisitions pour enregistrer un chiffre d'affaires en hausse de 9,6 %. 

Vinci débute l’année 2019 en pleine forme. Le géant du BTP français a dégagé, entre janvier et mars, un chiffre d’affaires mondial de 9,7 milliards d’euros, en progrès de 9,6% par rapport à la même période il y a un an. Une dynamique qui touche l’ensemble des activités du groupe.

Dans la gestion des infrastructures de transports, l’activité a progressé de 22,6% pour les aéroports. Gérés par Vinci Airports, Lyon-Saint-Exupéry et Nantes-Atlantique ont notamment vu leur trafic de passagers progresser respectivement de 9,7 et 14,1 %.

Pour les autoroutes, les résultats sont également en hausse, mais cette fois-ci de 3,4 %. « Après une fin d’année 2018 marquée par des mouvements sociaux exceptionnels qui ont perturbé les autoroutes françaises, la situation est revenue à la normale au cours du trimestre », a indiqué Vinci dans un communiqué. Le mouvement des « gilets jaunes » a particulièrement impacté les concessionnaires d’autoroutes, via notamment des blocages de péages. Cette perturbation a eu pour conséquence d’affecter les comptes du groupe dans cette branche, même s’il est parvenu à plutôt limiter les dégâts.

La branche construction, quant à elle, affiche une croissance organique de 6,6% sur le territoire national. "Cette évolution confirme la bonne tenue du marché du bâtiment et le dynamisme des travaux publics, notamment en région parisienne avec la montée en régime des projets du Grand Paris Express", a commenté le groupe.

Multiples acquisitions


Quant à Eurovia, sa filiale spécialisée dans la construction routière et ferroviaire, elle a enregistré une forte hausse de ses recettes (+20,5%), du fait d’une météo clémente à travers l’Europe qui ont facilité les travaux. En outre, le volume du carnet de commandes est supérieur à celui de l’an passé, à la même époque.


Enfin, Vinci a par ailleurs vu ses revenus dopés par de multiples acquisitions, même si le chiffre d’affaires resterait en hausse sur l’ensemble de ses activités sans les prendre en compte. Ces rachats concernent particulièrement Vinci Energies, sa filiale spécialisée dans les infrastructures énergétiques, et les aéroports, le secteur où le groupe ne cache pas son intérêt pour prendre le contrôle d’Aéroports de Paris (ADP), qui fait l’objet d’une privatisation de l’Etat.


Pour l’heure, son dernier rachat majeur, celui à plus de trois milliards d’euros de l’aéroport londonien de Gatwick, n’est même pas encore intégré dans les comptes. Il le se sera au trimestre prochain.

Commentaires

Vinci satisfait de son début d'année

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur