En direct

Vinci: objectifs confirmés, carnets de commande fournis pour la fin d'année
Yves-Thibault de Silguy, président du conseil d'administration de Vinci. - ©

Vinci: objectifs confirmés, carnets de commande fournis pour la fin d'année

Pouthier Adrien |  le 14/11/2008  |  France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France entière
Valider

Vinci a confirmé vendredi 14 novembre ses objectifs pour 2008, après avoir réalisé un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre, et rempli ses carnets de commandes pour "plus de 10 mois" d'activité.
Le chiffre d'affaires a progressé de 10% à 8,955 milliards d'euros au troisième trimestre. Sur neuf mois, il a gagné 13,2% à 24,692 milliards d'euros, a indiqué le groupe dans un communiqué.
Vinci a confirmé ses objectifs pour 2008: une "progression du chiffre d'affaires proche de 10% sur l'ensemble de l'exercice", la "consolidation des marges opérationnelles dans les métiers du contracting" (métiers de la route, de la construction et de l'énergie), et la "stabilisation de l'endettement". Le carnet de commandes du groupe s'établit en hausse "de plus de 12%" depuis le début de l'année, et représente "plus de 10 mois d'activité".
Ces résultats sont supérieurs aux attentes des analystes, mais certains soulignent toutefois qu'en excluant les commandes de Taylor Woodrow Construction, acquis en septembre pour 74 millions de livres(environ 92,5 millions d'euros), le carnet de commandes de Vinci est resté "stable".

La construction comme moteur
Dans le détail, la plus forte hausse de chiffre d'affaires du groupe est enregistrée dans ses activités de construction (+13,4% au troisième trimestre à 4,006 milliards d'euros), portées en France "par le secteur du bâtiment non-résidentiel".
L'activité d'Eurovia (infrastructures de transport) est également ressortie en nette hausse, de 11,5% à 2,375 milliards d'euros. Le pôle a toutefois souffert en France de "l'attentisme de nombreuses collectivités locales, conséquence des élections municipales de mars dernier et des récentes tensions sur le marché du crédit".
La progression est plus faible pour le pôle Energies (+2,5% à 1,133 milliards d'euros), qui recule aux Pays-Bas et au Portugal.
Le pôle Concessions (+3,2% à 1,402 milliards d'euros) a souffert de la diminution de 0,8% en un an à périmètre comparable du trafic sur les autoroutes françaises concédées à des filiales de Vinci (ASF, Cofiroute, ESCOTA). Cette baisse a toutefois été compensée par l'ouverture de nouvelles sections.

Financements bouclés
Le groupe se félicite par ailleurs d'être parvenu à boucler le financement de plusieurs projets, "dans un contexte marqué par de fortes tensions sur le marché du crédit, qui se sont traduites par un accès à la liquidité plus difficile et plus coûteux". Vinci a notamment annoncé jeudi 13 novembre le bouclage du montage financier du nouveau centre pour les loueurs de voitures de l'aéroport Nice Côte d'Azur, un investissement total de 45 millions d'euros (voir encadré).
Au 30 septembre 2008, l'endettement du groupe s'élevait à 16 milliards d'euros, en diminution de 600 millions d'euros sur un an.
Vinci souligne qu'il ne devrait être "confronté à aucun besoin de refinancement externe significatif avant 2012".

Le financement du nouveau centre d’activité des loueurs de voitures de l’aéroport Nice Côte d’Azur est bouclé



La société Park Azur, filiale de Vinci Concessions, vient de conclure le montage financier du nouveau centre d’activité destiné aux loueurs de voitures de l’aéroport Nice Côte d’Azur représentant un investissement total de 45 millions d’euros. Le bouclage financier intervient, après l’obtention, le 8 août 2008, du permis de construire. Le financement comprend une dette senior, sans recours sur l’actionnaire, de 33 millions d’euros, d’une maturité de 28 ans. La société Park Azur sera rémunérée par les loyers versés par les
entreprises de locations de voitures présentes sur le nouveau centre d’activité.
Le contrat prend la forme d’une autorisation d’occupation temporaire (AOT) du domaine public avec droits réels, d’une durée de 32 ans, accordée par la Société Aéroports de la Côte d’Azur (SAACA). Il porte sur le financement, la construction et l’exploitation d’un bâtiment de 60 000 m2 sur 3 niveaux, permettant de satisfaire les besoins liés à l’activité croissante des loueurs de voitures. En effet, cette plate-forme aéroportuaire occupe déjà, à égalité avec l’aéroport Roissy-CDG, la place de numéro un en France sur le marché de la location de voitures.
Les architectes de l’ouvrage sont Georges Dikansky et Frédéric Génin. Les travaux, d'un montant total de 36 millions d’euros, seront réalisés par un groupement constitué de filiales locales de Vinci Construction France et débuteront le 17 novembre 2008 pour une durée de 28 mois.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur