En direct

Leonard déploie deux nouveaux outils pour accompagner les start-up

Leonard déploie deux nouveaux outils pour accompagner les start-up

Anaïs Divoux |  le 23/12/2019  |  France VinciStart-up

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
France
Vinci
Start-up
Valider

Leonard, la plate-forme de prospective et d’innovation de Vinci lance deux nouveaux accélérateurs de start-up. Le premier, Seed, accompagne les jeunes pousses,  le second, Catalyst, qui se destine aux start-up plus matures, vise à accélérer l’ouverture du groupe aux solutions proposées par ces dernières.

Participer à l'émergence de jeunes pousses et créer rapidement des liens avec elles pour imaginer des collaborations avec ses différentes entités: c'est l'un des paris de Leonard, la structure de veille, de prospective et d'open innovation du groupe Vinci. Ainsi, pour structurer cette relation avec les start-up, Leonard vient d'annoncer le lancement de deux nouveaux programmes.

Le premier, Seed, accueille et accompagne, depuis ce mois de décembre, 7 start-up qui préfigurent les évolutions des métiers et des marchés de la construction, des mobilités et de l’énergie. Ce programme se veut être un accélérateur pour les jeunes start-up (moins de deux ans).

"Permettre à de jeunes pousses de mieux se structurer"

Cet accompagnement passe tout d’abord par un soutien matériel, avec la mise à disposition d’un hébergement pour une durée de six mois dans les locaux de Leonard, ainsi que le versement d’une aide financière à hauteur de 30 000 €. Par ailleurs, Vinci offre une formation en collaboration avec l'université de Stanford, en Californie, ainsi que divers cours en ligne.

Pour Julien Villalongue, directeur de Leonard, le programme devrait « permettre à de jeunes pousses de mieux se structurer à horizon six mois pour véritablement lancer leur phase de financement et/ou le développement d’un projet ». En contrepartie de son aide, le groupe de BTP prendra des participations dans ces entreprises en bons de souscription d’actions, généralement à hauteur de 5% calculés après levée de fonds.

Les 7 start-up du programme Seed 

  • Build2B, une marketplace de freelances du BTP et de l'immobilier
  • Cubeen, élément constructif universel pour réaliser des espaces en extérieur modulaires et démontables
  • Soliquid, qui développe un procédé d'impression 3D grande échelle destiné à la préfabrication
  • EP Tender, qui développe un concept de "batterie as a service"
  • Loop Odyssey, spécialisée dans les systèmes de pilotage automatique et d'optimisation du trafic pour transport hyperloop
  • Vano, solution de mobilité quotidienne partagée en zone de moyenne densité
  • Homeys, qui entend réduire la facture énergétique des bâtiments équipés de chauffage collectif

Accompagner des start-up plus matures

Mais, toutes les entreprises ne remplissant pas les critères de sélection, l'incubateur de la major française a également annoncé le lancement de son second programme d’accélérateur, Catalyst. Cette fois destiné à des start-up plus matures, ce dernier sera lancé début janvier. Il inclura 11 startups, dont le financement est sécurisé et qui sont déjà en négociation commerciale avec des grandes entreprises.

Là aussi, Leonard entend travailler auprès de ces entreprises pour une durée de six mois, environ, pour « réussir à développer et concrétiser des projets entre un maximum des start-up de la liste et des entreprises du groupe Vinci ». Ces dernières bénéficieront d’un interlocuteur privilégié pour interagir avec les entités de la major depuis la prise de contact jusqu’à la contractualisation. Le but final de ce programme : tester au sein du groupe Vinci les solutions proposées par ces entreprises, tout en gagnant en visibilité.

Les 11 start-up du programme Catalyst

  • Waycare (Etats-Unis), plateforme cloud permettant aux gestionnaires d'infrastructure de prendre le contrôle total de leurs routes
  • AOS (France), qui optimise le processus de consultations de sous-traitants
  • Combo Solutions (France), dont la solution doit permettre de maîtriser les ambitions énergie+carbone des projets
  • Converge (Royaume-Uni), créant des jumeaux numériques d'ouvrages
  • Hiboo (France), dont la solution aide à optimiser le pilotage des opérations menées sur le terrain et centralise les données émises par les engins
  • Holobuilder (Etats-Unis) fournit une solution jugée rapide et efficace pour la documentation des projets de construction
  • Spacemaker (Norvège) s'appuie sur l'intelligence artificielle pour simuler et explorer une multitude de variantes pour aider les équipes de développement de projet immobilier
  • Kenzen (Etats-Unis), plateforme de suivi biométrique pour prévenir les troubles liés à la chaleur et aux efforts excessifs
  • Smartvid.io (Etats-Unis), outil de prédiction et de prévention des risques d'accident de chantier, à travers l'analyse d'images et de flux vidéo
  • Civdrone (Israël), solution de marquage embarquées sur des véhicules autonomes
  • Direxyon (Canada), plateforme de modélisation financière

Commentaires

Leonard déploie deux nouveaux outils pour accompagner les start-up

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur