Vinci : un PPP autoroutier à 600 M€ en République tchèque

Vinci : un PPP autoroutier à 600 M€ en République tchèque

Anaïs Divoux |  le 07/12/2020  |  VinciAutoroutesVie du BTPEuropeEurovia

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Vinci
Autoroutes
Vie du BTP
Europe
Eurovia
Vinci contrats
Valider

Le 7 décembre 2020, le groupement constitué à parts égales de Vinci et Meridiam, avec Vinci Highways comme mandataire, a été désigné attributaire pressenti par le ministère des Transports de la République tchèque pour le contrat de concession, d'un montant d'environ 600 M€, de l'autoroute reliant Příbram (Bohême Centrale) à Písek (Bohême du Sud). Ce partenariat public-prrivé est le premier du genre en République tchèque.

Le groupement Vinci-Meridiam (50/50) a été désigné attributaire pressenti du premier PPP autoroutier de République tchèque : la construction de l'autoroute D4 reliant Příbram (Bohême Centrale) à Písek (Bohême du Sud).

Le projet consiste à concevoir, financer, construire, exploiter et assurer la maintenance d’une nouvelle autoroute de 32 km et réhabiliter en 2x2 voies une infrastructure existante sur 17 km.

Cette nouvelle liaison autoroutière permettra d’améliorer la connexion entre la région rurale de Bohême du Sud et Prague et par conséquent son développement économique et social, ainsi que la circulation sur les grands axes économiques, notamment vers l'Allemagne et l’Autriche voisines.

Un PPP à 600 M€

D’une durée de 28 ans (dont 4 années de travaux environ), le projet représente un investissement de l’ordre de 16,5 milliards de couronnes tchèques, environ 600 M€.

Premier partenariat public-privé (PPP) autoroutier jamais attribué par la République tchèque, ce projet se distingue par l’attention portée à l’innovation et au respect de l’environnement. Il sera mené en Full BIM, une première dans le pays pour un projet de construction routière.

La conception et la construction seront réalisées par Eurovia CS, filiale tchèque d’Eurovia.

Retraitement et réutilisation des matériaux de terrassement

La nouvelle autoroute sera équipée de systèmes qui permettront d'améliorer les conditions de circulation et la fluidité du trafic, réduisant ainsi les embouteillages et la pollution.

Le projet prévoit le retraitement et la réutilisation des matériaux de terrassement à hauteur de 1,9 million de m3, ainsi qu’un engagement de recyclage des enrobés jusqu’à 60 % du volume total. De nouveaux bassins de rétention des eaux de pluie, des passages faune et l’engagement « zéro produit phytosanitaire » permettront de préserver la biodiversité.

Commentaires

Vinci : un PPP autoroutier à 600 M€ en République tchèque

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil