En direct

Vinci et Fayat réaliseront le stade de football avec Herzog et de Meuron

le 07/09/2012  |  EntreprisesCollectivités localesTechniqueBâtimentGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Collectivités locales
Technique
Bâtiment
Gironde
Industrie
Sport
Valider
Équipement sportif -

L’un des projets phares de la Ville : se doter d’un stade de football moderne et capable d’accueillir l’Euro 2016. Un an après la désignation des lauréats de ce PPP (Vinci et Fayat), le permis de construire est en cours d’instruction. L’équipe menée par Vinci Concessions, avec le groupe Fayat-Vinci Construction associé aux architectes Herzog et de Meuron, avait été retenue en juillet 2011 à l’issue d’un dialogue compétitif. Ce stade prévoit 43 000 places dont 3 000 places et 1 000 places en loge.

Contrat de partenariat public-privé

« Si le projet retenu correspond aux critères de prix, de performance énergétique, de modularité, d’accès des PME au marché, c’est surtout l’architecture d’une grande élégance qui a séduit le jury », précisait Alain Juppé, initiateur du projet. Modulable, très ouvert sur l’extérieur, il pourra accueillir des matchs de rugby, des concerts et des spectacles, comme le souhaite le concessionnaire Vinci, qui exploite aussi le Grand stade de France et celui du Mans. Le contrat de partenariat public-privé avec le groupement DV Construction-Vinci/Fayat et SNC Lavalin s’élève à 183 millions d’euros TTC (valeur 2015), dont 165,8 millions de coût de construction et 17,9 millions d’honoraires de maîtrise d’œuvre. La région Aquitaine et la communauté urbaine de Bordeaux apportent, comme prévu, 15 millions d’euros et la Ville 17 millions d’euros. Enfin, le club des Girondins de Bordeaux s’engage à verser 20 millions d’euros HT à la mise à disposition, et à payer un loyer de 3,85 millions par an, sur trente ans, pour couvrir une partie de l’investissement et des charges de fonctionnement.
Pour Alain Denat, directeur régional de Vinci Construction, les travaux doivent être réalisés pour le 30 avril 2015 : « La pollution des sols a été évaluée, le propriétaire (Ville et CUB) s’engage à le dépolluer. Le stade sera constitué d’une forêt de poteaux mais surtout d’une forêt de pieux souterrains qui en assureront la stabilité dans ce terrain meuble proche de la Garonne. En ce qui concerne l’exploitation, nous avons fait des paris sur des spectacles, des matchs de football hors des Girondins, avec un calcul de risque important. »

DESSIN - 660618.BR.jpg
DESSIN - 660618.BR.jpg - © Herzog & de Meuron 2012

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur