Entreprises de BTP

Vinci Energies rachète (encore) un groupe

Mots clés : Concurrence - Entreprise du BTP

La branche énergies de Vinci  renforce ses activités en Amérique du nord avec l’acquisition de PrimeLine Utility Services, qui réalise un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros. Il s’agit de son trentième rachat de l’année 2017.

Vinci Energies s’offre un beau cadeau pour Noël. Le groupe dirigé par Yves Meignié  a en effet annoncée le 21 décembre un nouveau rachat, le trentième de l’année 2017. Après plusieurs opérations en Europe, c’est cette fois-ci en Amérique de nord que Vinci Energies réalise une opération de croissance externe, en s’offrant 100% du groupe américain PrimeLine Utility Services, spécialisé dans le transport, la distribution d’énergie et les infrastructures de télécommunications.

Ce groupe emploie 2 900 personnes et « opère à partir de 50 sites répartis dans 25 Etats de l’est et du sud des Etats-Unis »,  et réalise un chiffre d’affaires annuel de 430 millions d’euros, précise Vinci Energies. Le montant de l’acquisition n’a pas été communiqué.

 

Fibre optique

 

Le rachat de cet « acteur majeur sur le marché de l’ingénierie, des travaux et de la maintenance des réseaux de transport et de distribution d’électricité, ainsi que des réseaux de gaz urbain », doit encore recevoir l’approbation des autorités américaines. « L’entreprise est également présente dans le domaine des infrastructures de télécommunications avec le déploiement de réseaux mobiles et de fibres optiques« , précise encore Vinci.

Cette acquisition « s’inscrit dans la stratégie de déploiement des activités de Vinci Energies en Amérique du Nord, et le développement de celles liées aux infrastructures d’énergie, portées par sa marque Omexom« , affirme le groupe.  

Omexom est désormais « implanté sur tous les continents » et réalise un chiffre d’affaires proche de 3 milliards d’euros, précise de son côté le PDG de Vinci Energies, Yves Meignié. Depuis le début de l’année, Vinci Energies a réalisé « 30 opérations de croissance externe, représentant un volume d’activités cumulé de 1,6 milliard d’euros« , souligne-t-il.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X