En direct

Vinci emporte la concession de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes de Nantes
Implantation du futur aéroport pour le Grand Ouest. - © © DR

Vinci emporte la concession de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes de Nantes

JB |  le 30/07/2010  |  EntreprisesMarchés publicsLoire-AtlantiqueRéglementationTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Entreprises
Marchés publics
Loire-Atlantique
Réglementation
Transports mécaniques
Valider

Comme la rumeur le laissait entendre, c'est le groupement conduit par Vinci qui a été choisi pour la concession de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes.

L'offre du numéro un mondial du BTP (avec Vinci Concessions, Vinci SA, CCI de Nantes, CIFE, ETPO) a donc été préférée à celle du groupement Taranis composé de SNC Lavalin, Abertis et Fayat.

La concession vise la construction et l'exploitation de l'aéroport du Grand Ouest, à Notre-Dame-des-Landes (30 km au nord-ouest de Nantes), qui reprendra à partir de 2017 la totalité des lignes aériennes de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique. La durée du contrat est fixée à 55 ans. Le concessionnaire investira de l'ordre de 400 à 500 millions d'euros dans la réalisation des nouvelles infrastructures. Le montant total des travaux devrait avoisiner les 600 millions d'euros. Le groupement de conception-construction collaborera avec l'architecte Jacques Ferrier, le paysagiste Bernard Lassus, ADPi pour l'ingénierie aéroportuaire et les bureaux d'études Sogreah (infrastructure), SCE (aménagement), SETEC (bâtiment), et Elithis (énergie). Vinci annonce que Notre-Dame-des-Landes sera le premier aéroport à énergie positive "grâce à une conception simple et efficace".

De leur côté, l'Etat et les collectivités territoriales s'étaient engagés, le 16 juillet, sur des contributions respectives de 138,5 et 115,5 millions d'euros. Cette enveloppe de 254 millions d'euros sera dédiée aux équipements de navigation aérienne, aux dessertes routières et comme subvention publique aux investissements du concessionnaire.

Dans un communiqué, Jean-Louis Borloo, ministre du Développement durable, a indiqué que l'aéroport "bénéficiera dès son ouverture d'une liaison de transport public à haut niveau de service". Et le ministre de rappeler son exigence d'une "vraie liaison ferroviaire entre Nantes et l'aéroport".

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur