En direct

Vinci déploie son « Habitat colonne »

Jean-Philippe Defawe |  le 04/07/2014  |  Collectivités localesEntreprisesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Entreprises
France entière
Valider
Bretagne -

Avec 25 opérations en France (2 056 logements en avril 2014), le système constructif « Habitat colonne » - développé par Vinci Construction et labélisé CQFD (Coût, qualité, fiabilité, délai) par le ministère de l’Ecologie - a trouvé son rythme de croisière. Ce mode constructif, qui repose sur la réalisation de plateaux libres (structure poteaux + dalle béton), de gaines techniques préfabriquées et de partitions sèches, a été expérimenté pour la première fois dans l’Ouest, à Auray, par Sogea Bretagne pour le compte d’Adim Ouest (développement immobilier, filiale de Vinci). Cette opération sera revendue en Vefa à Aiguillon (société HLM, filiale d’Arcade). « La première esquisse a été conçue sans ce procédé, mais avec sa trame de 3 x 6 m il offre une grande liberté de conception », explique l’architecte Jean-Luc Le Guennec, du cabinet Altrium.

Des délais réduits de 40 %

Le gros œuvre de cette opération BBC-effinergie de 53 logements sociaux en R + 3 sur un niveau de sous-sol a été réalisé en quatre mois, grâce à la préfabrication des éléments verticaux béton chez Girebat (Côtes-d’Armor). Avec une livraison prévue en juillet, la durée des travaux tous corps d’état (hors préparation et intempéries) sera de quatorze mois. « En moyenne, nous avons réalisé 100 m 2 de plancher pleine dalle par jour, contre 70 m 2 avec des banches », témoigne Yann Le Bartz, conducteur de travaux de l’opération. « Ce procédé permet de réduire les délais de plus de 40 % par rapport à une opération classique », confirme Jean-Paul Bourgneuf, directeur de l’habitat chez Vinci Construction France. Un gain de temps qui se retrouve dans le coût de construction : 3,9 millions d’euros HT pour une surface habitable de 2 966 m 2 , soit une économie réalisée d’environ 15 %. « Nous arrivons à 1 328 euros HT/m 2 en entreprise générale, mais il faut aussi tenir compte de la facilité de maintenance et de la grande modularité du bâtiment », explique Thomas Nachury, directeur de l’agence de Rennes de Sogea Bretagne. L’agence, qui vient de fusionner avec celle de Vannes, s’est appuyée sur le même procédé pour répondre - avec les architectes L’Hyver, Bréchet et Lohé - à une consultation en conception-réalisation lancée par Bretagne Sud Habitat à Ploërmel. Le programme prévoit la réalisation de 39 logements, répartis en trois ensembles (résidence spécialisée, locatif social collectif et six logements individuels en location-accession).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur