Entreprises de BTP

Vinci boucle un exercice 2017 dynamique et affiche son optimisme pour 2018

Mots clés : Entreprise du BTP - Gares, aéroports

Le chiffre d’affaires annuel du groupe atteint 40,25 Mds €, en hausse de 5,7%. Tous les métiers historiques sont en hausse, la branche aéroports fait des étincelles. Le bénéfice net de Vinci bondit de près de 10%, à 2,74 Mds €. Les perspectives sont également positives pour 2018, au vu des carnets de commande.

Vinci est serein pour l’année 2018, et pour cause : le groupe profite de l’élan d’une année 2017 très dynamique, comme il vient de l’annoncer, avec un chiffre d’affaires de 40,25 milliards d’euros, en hausse de 5,7%. Le groupe dirigé par Xavier Huillard a remporté des contrats, mais il a aussi soigné sa marge : son bénéfice net ressort en hausse de 9,7%, à 2,74 Mds €, supérieur aux attentes, selon un communiqué publié mercredi après Bourse.

Dans le détail, le groupe de BTP a enregistré de bonnes nouvelles sur tous ses métiers et ses zones d’activité l’an dernier, tant en France, où ses métiers historiques sont revenus à la croissance, qu’à l’international, où sa branche aéroports fait des étincelles.

 

Reprise du BTP

 

Le groupe a « réalisé une excellente performance d’ensemble » l’an dernier, a commenté son PDG, Xavier Huillard, en particulier en France où il a accompli le « retour à la croissance » promis, tant au niveau du chiffre d’affaires que des prises de commandes, dans la branche « contracting », qui réunit Vinci Energies, Eurovia et Vinci Construction, le chiffre d’affaires ressort à 32,8 milliards d’euros, en progression de 4,3 %. A périmètre et changes comparables, la hausse s’établit à 3,6 %.

Après plusieurs années de récession, particulièrement en France, les trois pôles de métiers ont retrouvé le chemin de la croissance organique: Vinci Energies (+2,8 %);  Eurovia (+7 %); Vinci Construction (+2,2 %). La contribution des sociétés récemment acquises (+1,5 %), notamment l’australien Seymour White par Vinci Construction, ou les… 34 rachats de Vinci Energies  a permis d’effacer l’impact négatif des variations de change (-0,7 %), imputable à l’appréciation de l’euro par rapport à la plupart des autres devises, notamment la livre sterling.

 

Prise de commandes dynamique

 

Dans cette branche contracting, les prises de commandes de l’année s’établissent à 34,5 Mds €, en progression de plus de 8% par rapport à 2016. En France, elles sont en hausse de 11% et, à l’international, de 5%. Les prises de commandes sont en augmentation de près de 14% chez Vinci Energies, de 4% chez Eurovia et de 7% chez Vinci Construction.

Quant à la branche concessions, la plus lucrative, elle a bénéficié d’une activité toujours « tonique », avec un trafic poids lourds revenu à son niveau d’avant-crise de 2008 pour Vinci Autoroutes, et des trafics passagers « très dynamiques » pour Vinci Airports, souligne Xavier Huillard. Le chiffre d’affaires de la branche concessions s’établit à 6,9 Mds €, en hausse de 10,3%: celui de Vinci Autoroutes a progressé de 3,2%, à 5,3 Mds €, tiré par une « bonne dynamique » du trafic poids lourds (+4,3%), tandis que l’activité de Vinci Airports bondissait de 33,5%, à 1,4 Md €. Cette filiale intègrera trois nouveaux aéroports en 2018: Salvador de Bahia au Brésil, Kobe au Japon et Belgrade en Serbie.

 

11 mois d’activité en portefeuille

 

Pour 2018, le groupe se dit « optimiste », tablant sur des « hausses de chiffre d’affaires » dans tous ses métiers, une nouvelle « amélioration de la rentabilité opérationnelle du contracting » et une « nouvelle progression » de ses résultats.

Le carnet de commandes s’élevait à 29,3 Mds € à fin décembre, soit près de 11 mois d’activité moyenne de la branche, en hausse de 7% sur un an. En France, il est de 15,5 Mds €, en hausse de 13%, tandis qu’il ne progresse que de 1,3% à l’international, à 13,8 Mds €.

 

 

 

 

La filiale Vinci immobilier a profité d’un marché immobilier résidentiel « toujours dynamique » en France et affiche des prises de commandes en hausse de 38%, à plus de 1,5 milliard d’euros.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X