Réalisations

Vinci boucle le financement de la concession du Stade du Mans

Le montage financier du contrat pour le futur « MMArena » s’élève à 102 millions d’euros.

Le Mans Stadium (LMS), société concessionnaire détenue par Vinci Concessions, a bouclé le montage financier du contrat pour le futur Stade du Mans. Le financement pour un montant total de 102 millions d’euros, comprend « une dette senior, sans recours sur l’actionnaire, de 39 millions d’euros d’une échéance maximale de 33 ans et un apport en fonds propres de 11 millions d’euros de l’actionnaire de la société concessionnaire », précise-t-on dans le communiqué publié jeudi 9 octobre. Les collectivités locales apportent une subvention d’un montant de 49 millions d’euros, répartie entre la Ville du Mans (31,48 millions d’euros), la Région des Pays de la Loire (8,76 millions d’euros) et le Conseil Général de la Sarthe (8,76 millions d’euros).

« Naming »
Le dernier volet du financement consiste en « un apport initial de 3 millions d’euros de MMA (groupe d’assurance, ndlr) au titre du contrat de ‘naming’, qui sera complété par une participation financière de 1 million d’euros par an par MMA pendant les dix premières années d’exploitation ». Le contrat de concession consiste à assurer la conception, le financement, la construction et l’exploitation du « MMArena », nom du stade de 25 000 places assises où évoluera le club résident de la ville, le Mans Union Club 72. La concession est entrée en vigueur le 7 juillet 2008, pour une durée de 35 ans incluant la période de construction de l’ouvrage d’une durée de 2 ans. Il s’agit de la première concession de stade conclue depuis celle du Stade de France, qui fête ses dix ans cette année, dont Vinci est le concessionnaire.

Adrien Pouthier avec AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X