Entreprises de BTP

Vinci : + 12,8% au premier trimestre

Le géant du BTP français a enregistré un chiffre d’affaires de 4,973 milliards d’euros au premier trimestre 2006, en hausse de 12,8% sur un an, grâce à l’intégration d’ASF et à de bonnes performances dans l’énergie et à l’étranger, a-t-il indiqué jeudi.
Sans l’effet de l’intégration d’Autoroutes du Sud de la France (ASF) à partir du 10 mars 2006, qui a « impacté le chiffre d’affaires à hauteur de 137 millions d’euros », le c.a. serait en augmentation de 9,7% (+9,1% en France, +10,9% à l’international), indique le groupe dans un communiqué.
La hausse du chiffre d’affaires s’est répercutée dans toutes les activités du groupe, en particulier celle d’énergie et à l’étranger.
Le carnet de commandes de Vinci (hors pôles concessions) s’établit à plus de 17,5 milliards d’euros au 31 mars 2006. En hausse de 10,5% sur le trimestre et de 18% sur 12 mois, il représente 10,6 mois d’activité moyenne des métiers concernés (construction, routes, énergies) contre 10 mois un an auparavant, souligne le groupe, qui parle « d’excellente visibilité pour le reste de l’exercice ».
En France, le chiffre d’affaires de Vinci affiche une hausse de 13,9% sur un an à 3,3 milliards d’euros (+9,1% hors ASF) et à l’international, la croissance est de 10,9% sur un an à 1,7 milliard d’euros, soit 34,1% du c.a. total.
La division construction, la plus importante (46% du c.a. total) a enregistré une hausse de 9,7% à 2,29 milliards d’euros, contre une croissance de 40,7% pour l’activité de concessions autoroutières (+10,8% hors ASF), +13,2% pour la division énergie et +13% pour la filiale routière Euravia.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X