En direct

Villes suisses : 16 milliards d’euros pour les transports et projets urbains
Zurich a déposé un dossier de 2,5 milliards d’euros, dont 1,6 milliard dès 2015-2018 pour deux nouveaux quartiers, une gare et deux projets majeurs de transport - © © www.pictures-switzerland.com

Villes suisses : 16 milliards d’euros pour les transports et projets urbains

christian robischon |  le 13/09/2012  |  EuropeEtatHaute-SavoieInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Europe
Etat
Haute-Savoie
International
Valider

Les villes suisses ont déposé cet été auprès du gouvernement 41 « projets d’agglomération » afin d’obtenir les subventions d’État nécessaires à leur réalisation.

 Les villes suisses planifient un total de 16 milliards d’euros d’investissements entre 2015 et 2022 pour développer leurs réseaux de transports en commun, construire de nouveaux quartiers et aménager les espaces publics autour des lignes actuelles ou futures.

Tel est en effet le montant cumulé des 41« projets d’agglomération » qu’elles ont déposés cet été auprès du gouvernement afin d’obtenir les subventions d’État nécessaires à leur réalisation. Leurs dossiers comprennent deux trains de mesures : les prioritaires, dont la mise en chantier est visée entre 2015 et 2018, et celles prévues entre 2019 et 2022.

Parmi les principales agglomérations, Zurich a déposé un dossier de 2,5 milliards d’euros, dont 1,6 milliard dès 2015-2018. Il comprend par exemple deux nouveaux quartiers autour d’une école supérieure (Hochschulquartier)  et de la gare de la commune périphérique de Winterthur, ainsi que deux projets majeurs de transport : une nouvelle ligne tram, Limmatalbahn, de 13,4 km pour 550 millions d’euros et la prolongation du RER, notamment vers l’aéroport de Kloten (145 millions d’euros).

Pour Bâle, qui planifie 2,2 milliards d’euros en 37 projets, la priorité va à trois prolongements du tramway (183 millions d’euros) en 2015-18 et au RER souterrain Herzstück (875 millions d’euros) entre 2019 et 2022. Avec un dossier davantage morcelé en 75 projets, Genève concentre aussi ses principaux souhaits sur l’extension de ses lignes de transport en commun, notamment vers la France : 202 millions d’euros jusqu’à Saint-Julien-en-Genevois, 62 jusqu’à Saint-Genis et 113 jusqu’à Ferney-Voltaire.

L’État a toutefois d’ores et déjà prévenu qu’il ne pourrait satisfaire toutes les demandes : il lui faudrait pour cela débourser 5 à 8 milliards d’euros, étant donné que sa subvention varie entre 30 50 % par projet. Or, il indique ne disposer que de 1,6 milliard d’euros de crédits pour cette politique.

Plus d'infos sur la construction à l'international avec le BEM

Commentaires

Villes suisses : 16 milliards d’euros pour les transports et projets urbains

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur