En direct

VILLEBON-SUR-YVETTE Développement durable Tere recycle les matériaux de déblais

HERVE GUENOT |  le 18/02/2005  |  EssonneFrance entièreCollectivités localesDéveloppement durableProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Essonne
France entière
Collectivités locales
Développement durable
Produits et matériels
Environnement
Matériel de chantier
Seine-et-Marne
Santé
Réglementation
Technique
Valider

PME francilienne, Tere joue la carte du développement durable. «Spécialisés en travaux publics - voirie et assainissement - nous travaillons avec des maîtres d'ouvrage sensibilisés aux normes HQE. Nous donnons une seconde vie aux matériaux de déblais», souligne le directeur général, Alain Richard.

Réduire les rotations de poids lourds

Extraites de façon classique, les terres (sols fins et sols sableux) sont stockées sur une aire du chantier ou à proximité. Puis elles sont triées et reprises avec un chargeur équipé d'un godet malaxeur incorporant de la chaux. La distribution de la quantité de chaux est assurée par un silo équipé d'un dosage en fonction de la teneur en eau et du poids de matériaux dans le godet. «Cela permet de diminuer la teneur en eau des matériaux et de floculer les argiles. Ils sont alors aptes à une réutilisation pour des remblais.»

Selon Alain Richard, cette technique permet de diminuer le coût de mise en décharge des matériaux et de réduire au minimum les rotations de poids lourds. Par ailleurs, en réutilisant les déblais, l'apport des matériaux des carrières comme les graves naturelles est bien moindre. «Ce procédé, qui permet d'être techniquement équivalent aux matériaux graveleux généralement utilisés pour les remblais, est meilleur sur le plan environnemental», résume le directeur général de l'entreprise. Opérationnel depuis un an et demi, il se révèle également bien adapté à des chantiers urbains plus compacts. Tere le développe en solution alternative à une solution classique dans ses réponses aux appels d'offres.

Cette PME routière indépendante de 70 salariés (12,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2004) dispose de deux agences : l'une à Villebon-sur-Yvette (Essonne), où est implanté son siège, l'autre à Conches (Seine-et-Marne).

PHOTO :

Alain Richard, directeur général de Tere : «Nous incorporons de la chaux dans les matériaux de déblais, ce qui permet de diminuer leur teneur en eau et de floculer les argiles.»

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur