En direct

Ville royale pour la première Biennale d'architecture
La Galerie des sculptures et des moulages du château de Versailles sera spécialement ouverte pour l’occasion. - © HERVE LEW ANDOWSKI / MUSEE DU LOUVRE

Ville royale pour la première Biennale d'architecture

H. G. |  le 26/10/2018  |  Collectivités localesCultureYvelines

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Architecture
Culture
Yvelines
Valider

Versailles -

La première Biennale d'architecture et de paysage d'Ile-de-France se déroulera à Versailles (Yvelines) du 3 mai au 13 juillet 2019. Cette manifestation, lancée et organisée par le conseil régional, aura pour thème : « L'homme, la nature et la ville » (1). « Espace d'expériences, de réflexion, de dialogue et d'exposition, la biennale se veut le lieu d'expression de la ville de demain à l'échelle de la métropole, de la France et du monde », a expliqué Valérie Pécresse, présidente (LR) de la région, le 16 octobre. Le commissariat général est assuré par François de Mazières, maire de Versailles, et ancien président de la Cité de l'architecture et du patrimoine. La biennale, dotée d'un budget de 2,5 M€, s'appuiera à la fois sur des « lieux » de Versailles et des établissements d'enseignement d'architecture et du paysage de la ville royale.

Quatre pavillons d'architectes. L'événement proposera trois laboratoires, avec pour commissaires respectifs Djamel Klouche, Alexandre Chemetoff et Nicolas Gilsoul. Le premier, « Augures, laboratoire des nouvelles pratiques architecturales », soutenu par l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles, se tiendra à la Petite Ecurie. Selon Djamel Klouche, « trois thématiques y seront explorées : climat, technologie et démocratie. Elles construisent la nouvelle ville. » Quatre pavillons seront commandés à des architectes internationaux, et les visiteurs auront accès pour la première fois à la Galerie des sculptures du château, conçue par Jules Hardouin-Mansart.

Le deuxième laboratoire, sur le thème du « goût du paysage », en lien avec l'Ecole nationale supérieure de paysage, aura pour cadre le Potager du roi. Objectif : « Associer le paysage que l'on voit, et celui que l'on mange », a souligné Alexandre Chemetoff. Dernier laboratoire, « Echappées belles » se présente comme un « road movie » de 60 photos géantes déployées sur les grilles de l'hôtel de ville ainsi que sur les murs de la Grande Ecurie et du Potager du roi. « Elles rendent compte de projets urbains et concrets dans le monde et en Ile-de-France », a indiqué Nicolas Gilsoul. Deux expositions, dont « Projets d'architecture », au château de Versailles, ainsi que des débats complètent la programmation.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur