En direct

Villa Le Nôtre : une résidence pour les paysagistes
La Villa Le Nôtre sera installée dans un hôtel particulier où séjourna Jean-Baptiste de La Quintinie, tout proche du Potager du Roi. - © © ENSP / Sylvain Duffard

Villa Le Nôtre : une résidence pour les paysagistes

le 20/12/2013  |  AménagementCommunicationFrance YvelinesParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Aménagement
Communication
France
Yvelines
Paris
Profession
Architecture
Valider

Les commémorations organisées à l’occasion de l’année Le Nôtre viennent de s’achever avec l’annonce de la création d’une demeure internationale de paysagistes, à Versailles, sur le modèle des résidences d’artistes.

C’est à Paris, le 18 décembre 2013 à la Cité de l’architecture et du patrimoine, que le lancement de la Villa Le Nôtre a été officialisé. Initiée par  l’Association pour la villa internationale des paysagistes, présidée par Michel Audouy (vice-président de la Fédération Française du Paysage) avec l’appui de la ville de Versailles et de son maire François de Mazières, elle sera la première résidence internationale de paysagistes d’Europe et fonctionnera sur le modèle de ce qui se fait déjà pour de nombreux artistes à travers le monde.

Chez monsieur de La Quintinie

Installée à Versailles, sur le site de l’École nationale supérieure du paysage, au Potager du Roi, elle sera hébergée dans les murs d’un hôtel particulier construit par Mansart et qui fut occupé par Jean-Baptiste de La Quintinie, directeur des jardins fruitiers et royaux sous le règne de Louis XIV. Elle aura pour vocation d’accueillir de manière régulière des concepteurs et des acteurs du paysage français et étrangers, un premier appel à candidature étant programmé début 2014. Objectifs : permettre aux paysagistes de mener des travaux spécifiques en lien étroit avec la conception et le projet de paysage et favoriser les synergies entre les dynamiques de création et de recherche portées par les résidents et les dispositifs de formation.

Une convention cadre

Convention
Convention - © © Éric Burie

Au-delà de son partenariat avec la ville de Versailles et l’Association pour la villa internationale des paysagistes, le projet s’appuie sur le Conseil général des Yvelines et a également reçu un accord pour le soutien à des bourses de la part d’ERDF (Électricité Réseau Distribution France) qui souhaite développer des approches sur les liens pouvant exister entre « énergie et paysage ». La Fondation du Patrimoine et l’École nationale supérieure du paysage de Versailles (ENSP), dirigée par Vincent Piveteau, initient également, à travers la signature d’une convention cadre, une coopération au bénéfice du projet de sauvegarde et de mise en valeur de l’hôtel particulier où seront progressivement accueillis les résidents. Enfin, l’Institut Français et l’ENSP ont engagé des discussions afin de réaliser un programme de « résidences croisées » afin de promouvoir la création et la conception paysagère, en France comme à l’étranger. Une convention de partenariat entre ces deux institutions devrait être signée l’an prochain à ce sujet.

Commentaires

Villa Le Nôtre : une résidence pour les paysagistes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur