En direct

Jurisprudence

Vif débat autour du futur tribunal de grand instance de Paris

Defawe Philippe |  le 19/06/2006  |  France ParisRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Paris
Réglementation
Valider

Le combat qui oppose le gouvernement et Bertrand Delanoë sur l'implantation du futur tribunal de grand instance (TGI) de Paris s'est encore durci, le maire socialiste se rebellant contre la tentative du gouvernement de lui imposer le site de Tolbiac, dans le XIIIe arrondissement.

Maître d'ouvrage de ce futur chantier parisien estimé entre 600 et 900 millions d'euros, l'Etablissement public du palais de justice de Paris (EPPJP) a annoncé que son conseil d'administration, réuni la veille, avait "pris acte de la détermination de l'Etat" en faveur de Tolbiac.
L'organisme a donc décidé "le lancement immédiat d'un concours d'idées internationales (pour) solliciter" architectes et urbanistes, dont les résultats pourraient être présentés avant la fin de l'année, préludes à l'appel aux maîtres d'oeuvre.
Pourtant, Bertrand Delanoë plaide pour que le nouveau TGI, aujourd'hui à l'étroit entre ses murs multicentenaires de l'île de la Cité, s'installe sur Masséna, un site du même arrondissement du sud-est de la capitale, mais entre le périphérique et la Seine.
Début avril, il avait tenté d'en convaincre le Premier ministre Dominique de Villepin, mais dans une lettre du 11 mai, rendue publique par l'EPPJP, le préfet de la région Ile-de-France Bertrand Landrieu lui a opposé une fin de non recevoir.
Le choix de Masséna imposerait notamment "le déplacement du poste de contrôle du périphérique, le déménagement des installations logistiques du Port autonome de Paris..., des stations-essences (et) la reconstruction d'une arche du Pont national", explique le préfet, qui manifeste aussi sa "plus vive inquiétude" sur l'accessibilité.
Il a eu beau jeu de rappeler au maire que le site de Tolbiac est l'un des trois que la ville a elle-même proposés pour s'opposer aux projets d'implanter le tribunal dans les hôpitaux de Saint-Vincent de Paul ou de l'hôtel Dieu.
Depuis, a-t-on souligné de source proche du dossier, le député-maire PS du XIIIe, Serge Blisko a fait pression parce qu'il préférerait voir à Tolbiac un parc et des logements plutôt qu'une énorme bâtisse qui n'animerait le quartier qu'en journée.

A l'EPPJP, on assurait que le concours visait à "démontrer à la ville de Paris qu'on peut avoir un projet de qualité à Tolbiac", mais le maire, "très étonné de cette initiative unilatérale" y a vu une tentative de passage en force.
"Une installation au sein de la ZAC Paris Rive Gauche ne peut être envisagée sans l'accord de la Ville", a-t-il mis en garde dans un communiqué.
"Toute tentative éventuelle de localisation imposée unilatéralement et visant à contourner la légitimité de la collectivité parisienne ou des élus d'arrondissement risquerait de compliquer" le dossier, menace-t-il.
Déjà, beaucoup s'impatientent de ces atermoiements qui paralysent le projet depuis que Jean-Pierre Raffarin, alors à Matignon, avait annoncé en janvier 2005 le choix de Tolbiac.
"On se fiche de nous. Il ne se passe plus rien", fulminait déjà en mars le président du TGI Jean-Claude Magendie, hostile au site de Masséna.
A l'EPPJP, on admet que l'échéance de 2012 pour inaugurer le nouveau tribunal "n'est plus très tenable" et l'établissement demande un "nouveau calendrier" et l'engagement "sans plus attendre (des) premières réflexions sur la rénovation de l'actuel Palais de justice de l'île de la Cité", qui continuera d'accueillir la cour d'appel de Paris et la Cour de Cassation.
Jean-Louis Pany (AFP)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Guide de la commande publique

Guide de la commande publique

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil