En direct

Vient de paraître : «L'Opéra Bastille»
L'Opéra Bastille - © Editions du Patrimoine

Vient de paraître : «L'Opéra Bastille»

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 18/10/2018  |  CultureLivre

Dans cet ouvrage publié aux éditions du Patrimoine, Christine Desmoulins revient sur la genèse - parfois convulsive - de l'Opéra Bastille (Paris IVe) dans la Mitterrandie triomphante des années 1980...

Opéra Garnier (Paris), opéra de Sydney (Australie), Philharmonie de Paris… Faut-il parler à leur sujet de monuments «historiques» ou de monuments hystériques? La question semble légitime, tant leur gestation aura été longue, douloureuse et émaillée de cabales et de polémiques en tous genres et sur tous les sujets : choix de l’architecte, jauge de la salle, acoustique, dérapages financiers, etc.

L’histoire - passionnante - des lieux d’écoute emprunte souvent à l'art du dramaturge, avec ses protagonistes roués, ses revirements de situation spectaculaires, ses coups de théâtre et - heureusement - ses happy end!

L’Opéra Bastille, inauguré le 13 juillet 1989 par le président François Mitterrand et Jack Lang, son mythique ministre de la Culture, n’a pas fait exception à la règle. Un jeune architecte uruguayo-canadien inconnu, Carlos Ott, désigné sur un malentendu, pour un projet qui ressemblait vaguement à du Richard Meier (en plus ingrat) ; un chantier d’une haute complexité technique ; une acoustique jugée parfois incertaine dans son équilibre entre voix et instruments ; le tout pimenté de démissions, de remise en cause du programme avec, pour jeter de l’huile sur le feu, le fabuleux et regretté Pierre Boulez (1925-2016), dans le rôle du polémiste en chef (d'orchestre).

Et la pièce n'est sans doute pas finie puisque la fameuse «salle modulable» ardemment désirée par le même Pierre Boulez, inspirée de «l’espace de projection» à acoustique variable de l’Ircam (Paris IVe) - puis finalement abandonnée - refait surface en 2018, de même que l’extension des ateliers existants…

Ainsi va la vie des lieux d’écoute. Une histoire mouvementée que Christine Desmoulins raconte ici, avec sa connaissance fine des acteurs en présence, le tout illustré de photos et documents d’époque (ah, la Mitterrandie…). A noter : un entretien avec Carlos Ott, lauréat du concours à seulement 36 ans, et dont chacun se demandait depuis ce qu’il pouvait bien être devenu…

L’Opéra Bastille, par Christine Desmoulins, 24x26 cm, 68p. 12 euros. Une co-édition Opéra national de Paris, éditions du Patrimoine, Arop (Les amis de l’Opéra).

Commentaires

Vient de paraître : «L'Opéra Bastille»

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur