« Viens chez moi, j’habite dans un logement à temps partiel »
Le logement à temps partiel pourrait être développé pour héberger des actifs qui travaillent à Paris, mais n'y vivent pas. - © © Phovoir.com

« Viens chez moi, j’habite dans un logement à temps partiel »

B.K. |  le 10/05/2021  |  Logement privéParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Logement privé
Paris
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Et si la montée en puissance du télétravail faisait émerger un nouveau besoin de logement : celui à temps partiel, avec un minimum de service ? Une équipe composée d’architectes, chercheurs et notaires, planche sur ce projet.

Dans le monde d’après, vous irez peut être dormir dans un logement à temps partiel. « Cette idée nous est venue après le [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Viens chez moi, j’habite dans un logement à temps partiel »

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil