En direct

[VIDEO] Mise en oeuvre par MISTRAS d’une solution de monitoring permanent et en temps réel sur le Pont de Normandie
Publi-rédactionnel

[VIDEO] Mise en oeuvre par MISTRAS d’une solution de monitoring permanent et en temps réel sur le Pont de Normandie

le 22/09/2021  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantier connecté
France
Valider

En France, comme partout ailleurs en Europe et dans le monde, le constat est le même : les ouvrages d‘art vieillissent. Il est donc nécessaire de les protéger et d’agir de manière préventive pour préserver la sécurité des usagers et l’intégrité des ouvrages dont il est question.

Quelles solutions s’offrent aujourd’hui aux gestionnaires de pont pour s’assurer de leur intégrité sur la durée ?

Le groupe MISTRAS est le leader mondial en Contrôle Non Destructif (CND), une activité qui consiste à garantir la sécurité des personnes et des biens en détectant les endommagements à l’extérieur des structures sans les détruire, soit pour des défauts débouchant par le biais de méthodes surfaciques, soit à l’intérieur des matériaux par des méthodes volumiques.

Son expérience dans le domaine du Génie Civil acquise depuis les années 1980, notamment en Angleterre, fait du groupe MISTRAS un expert du secteur avec le monitoring de plusieurs ouvrages à son actif, tel que ponctuellement le Viaduc de Millau ainsi que l’Hammersmith Bridge et le Viaduc du Tame Valley au Royaume-Uni.

Plus récemment, à partir de la fin d’année 2019, MISTRAS a été chargé par La Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale Seine Estuaire (CCI TSE) de mettre en œuvre une solution de monitoring sur le pont de Normandie.

L’objectif du projet ?
Élaborer un suivi de l’intégrité du pont en continu et être capable d’informer avec précision le client du moment et de la position de toute rupture de fil potentielle, sur n’importe quelle partie de la structure.


Découvrez le projet en vidéo

La vidéo est disponible au format long. Pour obtenir des informations détaillées sur le projet, visionnez-la en cliquant ICI.

Le Pont de Normandie : un ouvrage d’art complexe

2,4 km de long, 184 haubans, une structure composée d’une partie métal et d’une partie béton : le Pont de Normandie, situé entre Le Havre et Honfleur, est un ouvrage d’art innovant.

Il est maintenu à la fois par des câbles de précontrainte et des haubans. Ces derniers sont composés de plusieurs torons, eux-mêmes constitués de plusieurs fils. Un nombre minime de ruptures de fil n’entraine donc pas de danger immédiat pour l’intégrité de l’ouvrage, mais c’est leur accumulation qui présente un danger à moyen terme, d’où l’intérêt d’un monitoring en temps réel, qui permet de simplifier la prise de décisions opérationnelles en cas de découverte d’endommagement.

Aujourd’hui traversé par plus de 20 000 automobilistes chaque jour, cet ouvrage est largement sollicité. En service depuis plus de 25 ans, il a déjà connu la rénovation de plusieurs de ses haubans depuis sa construction. Cependant, aucune des techniques utilisées pour identifier les haubans à réparer ne permettaient de le faire efficacement en temps réel.

Grâce à un monitoring en temps réel fiable, « nous pouvons projeter les actions correctives à mener sur ce pont » souligne Clément Fasquel, directeur des Ponts de Normandie et de Tancarville, dans la vidéo.

Détecter où et quand un endommagement se produit par l’Emission Acoustique

La technologie Emission Acoustique (EA), dont le groupe MISTRAS est précurseur, est la solution à cette problématique : en « écoutant » et en analysant les ondes émises à l’intérieur de la structure par les endommagements tels que les ruptures de fil, elle permet de déterminer et QUAND l’endommagement se propage dans la structure, y compris en environnement hostile (milieu salin, bruit élevé, haute humidité…).

C’est notamment pour cette raison que la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale Seine Estuaire (CCI TSE) a fait appel à MISTRAS pour mener à bien ce projet. « Nous surveillons cette structure de près et c’est pourquoi nous avons besoin de faire appel à l’Emission Acoustique. Afin de contrôler l’état d’usure de sa partie béton et de sa partie métal, nous monitorons 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 l’état de santé de ce pont » affirme Clément Fasquel.

Le groupe MISTRAS a également l’avantage de concevoir l’ensemble des systèmes de Contrôle Non Destructif qu’il commercialise, ce qui lui permet de pouvoir les adapter aux problématiques spécifiques rencontrées ainsi qu’à l’ouvrage dont il est question. « C’est en maîtrisant toute la chaîne de la fabrication à l’installation, que MISTRAS a pu maîtriser l’ensemble des process pour s’adapter à un ouvrage aussi complexe que le pont de Normandie », déclare Clément Fasquel.


L’une des centrales d’acquisition Emission Acoustique installée à l’intérieur du pont de Normandie   

Plus de 600 capteurs Emission Acoustique (EA), plusieurs dizaines de kilomètres de câble et plusieurs centrales d’acquisition EA MISTRAS installés sur le pont…

En raison de la complexité de la structure à monitorer, le projet s’est déroulé en deux grandes étapes : une importante étude de faisabilité sur le terrain menée par l’équipe Recherche et Développement de MISTRAS et destinée notamment à démontrer la capacité de la technique  à détecter les ruptures de fil dans un environnement difficile dû à l’important trafic sur le pont, suivie de la phase de déploiement à l’ensemble de la structure par l’installation du matériel à l’intérieur et à l’extérieur du pont.

Durant cette seconde phase, les équipes MISTRAS ont procédé à l’installation de plusieurs centrales d’acquisition EA représentant un total de 700 voies. Ils ont également posé plus de 600 capteurs EA selon un maillage stratégique et en les raccordant par plusieurs dizaines de kilomètres de câble, pour assurer la détection en temps réel de potentielles ruptures de fil sur n’importe quel endroit de la structure.

Installation d’un capteur Emission Acoustique sur un hauban situé dans la partie béton à l’intérieur du pont. 

Dès l’installation effectuée, les équipements de télécommunication ont permis de collecter un nombre conséquent de données depuis les locaux de MISTRAS basés en banlieue parisienne, où des ingénieurs sont chargés du traitement des données et de l’approbation des résultats, épaulés par des collaborateurs COFREND Niveau III.


Capteurs Emission Acoustique positionnés sur un ancrage extérieur du pont de Normandie

Ce projet montre que le groupe MISTRAS a beaucoup à apporter au secteur du Génie Civil. Il a su déployer d’importants moyens sur le plan financier, matériel et humain avec la mobilisation d’équipes aux compétences extrêmement diversifiées (pôle technique et R&D, techniciens qualifiés sur site et en atelier, techniciens cordistes habilités IRATA…).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur mistrasgroup.fr

Contenu proposé par Mistras

Commentaires

[VIDEO] Mise en oeuvre par MISTRAS d’une solution de monitoring permanent et en temps réel sur le Pont de Normandie

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil