En direct

Vicat lance un liant carbo-négatif
Carat a été utilisé pour la première fois lors de la réalisation des murs structurels d’un projet de construction de bureaux (R+1) de la société Corbioli à Ambérieu-en-Bugey (01) - © Denis Morel Photographe

Vicat lance un liant carbo-négatif

le 20/07/2022  |  VicatGrenobleLiantDécarbonationCiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vicat
Grenoble
Industrie
Liant
Décarbonation
Ciment
Artisans
100 % gros œuvre
Valider

Le cimentier français a intégré du biochar (du carbone physique issu de la pyrolyse du CO2 des plantes) dans la formulation de ce liant pour maximiser la réduction du taux de clinker dans le ciment. Avec Carat le ciment se comporte comme un véritable puits de carbone.

Recourir plus fréquemment au bois et aux matériaux biosourcés, qui stockent le carbone pendant la durée de vie du bâtiment, dans la construction : c’est cette logique, issue de la RE 2020, du stockage carbone via un matériau biosourcé qui a donné naissance à Carat, nouveau liant mis au point par Vicat.

Sa particularité : il est carbo-négatif. Ainsi, grâce à une composition réduite en clinker et enrichie d’une matière biosourcée, il "émet" -15 kg eq CO₂/t. En clair, il capture du CO2.

Carat, liant carbonégatif de Vicat
Carat, liant carbonégatif de Vicat - © Vicat

Une propriété particulière rendue possible grâce au biochar, du carbone physique issu de la transformation par pyrolyse du CO₂  absorbé par du bois, fourni par le groupe Soler et sa filiale Carbonex et incorporé dans le ciment afin de créer un puits de carbone organique.

Grâce à ce composant “puits de carbone”, Carat atteint les niveaux d’émissions nettes de CO₂ suivants :

• le liant 0133H, dont les performances techniques se rapprochent d’un ciment 42,5 R a une valeur de -15 kg CO₂ /t ;

• le liant 2402H, dont les performances techniques se rapprochent d’un ciment 32,5 R a une valeur de -310 kg CO₂ /t.

Une innovation disponible à grande échelle


Après la réalisation de tests d’ouvrages permettant de qualifier le comportement des bétons formulés avec ce liant et de valider sa mise en oeuvre, le groupe Vicat a réalisé des démonstrateurs à plus grande échelle.

Carat a été utilisé pour la première fois lors de la réalisation des murs structurels d’un projet de construction de bureaux (R+1) de la société Corbioli à Ambérieu-en-Bugey (01). Réalisés en mars et avril 2022, les coulages ont permis de valider les performances à basse température.

Les appréciations techniques d’expérimentation (ATEx) sont en cours d’étude pour une obtention prévue courant 2023. Vicat ambitionne une mise sur le marché, à grande échelle, dans la foulée.

Stratégie de décarbonation

Carat est pour le moment produit dans la cimenterie de Montalieu-Vercieu (38). Vicat envisage à terme de le produire sur d’autres sites du groupe pour répondre aux demandes des marchés.

Cette nouvelle solution renforce l'arsenal de Vicat pour atteindre son objectif de neutralité carbone sur sa chaîne de valeur d’ici 2050 :  le remplacement de ciments CEM IIA par des CEM IIB au taux de clinker réduit ou la poursuite du projet Argilor sur la cimenterie de Xeuilley (54) pour le remplacement d'une partie du clinker par des argiles activées.


Commentaires

Vicat lance un liant carbo-négatif

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil