En direct

Vicat enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 6,2% dans l’Hexagone
- © Vicat

Vicat enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 6,2% dans l’Hexagone

A.F. |  le 07/08/2018  |  EntreprisesBâtimentBétonCimentVicat

Le cimentier français a réalisé un chiffre d’affaires de 473 millions d’euros (+6,2%), au premier semestre 2018. La croissance du groupe reste soutenue par son activité de préfabrication béton et de mortiers (+12,2%).

 

Les affaires reprennent pour Vicat dans l’Hexagone. Le cimentier français a publié des résultats semestriels en hausse de 6,2%, à 473 millions d’euros. Malgré les conditions climatiques difficiles, la direction observe le retour d’un contexte économique et sectoriel favorable en France. Le chiffre d’affaires de l’inventeur du ciment artificiel demeure soutenu par sa division « Autres produits et services » (+12,2%) qui regroupe plusieurs activités dont la fabrication de mortiers, la préfabrication béton, les blocs coffrants isolant et le transport.

Recul des livraisons de béton

Dans sa division « béton et granulats » qui a enregistré un chiffre d’affaires en léger progrès (+1,9%), le groupe a pu compenser le recul des volumes vendus de béton (-3%) par une « nette hausse » des prix des bétons et par la forte augmentation des volumes de granulats livrés (+5%). L’activité de Vicat a également été soutenue par les ventes de ciment (+3%). Cette année, le cimentier estime que la consommation de ciment devrait se poursuivre, tandis que son activité « béton et granulats » continuera à s’améliorer, notamment en terme de prix.

« La performance organique du groupe Vicat est en nette progression au cours de ce premier semestre. Hors effets des variations de change, qui ont un impact négatif particulièrement visible cette année, le groupe enregistre des améliorations notables en Turquie, aux États-Unis, en France ainsi qu’au Kazakhstan », a déclaré Guy Sidos, le P-DG de Vicat.

Conflit en Egypte

Dans le reste du monde, Vicat a obtenu des résultats mitigés selon les régions. Si l’industriel continue de se montrer très actif en Turquie, en Inde et au Kazakhstan (+11,4%), son activité s’est effritée en Afrique et au Moyen-Orient (-9,5%), compte tenu des opérations militaires engagées dans sa zone de production, notamment en Egypte (-53%).

Le groupe estime également présenter une « structure financière solide » avec des capitaux propres de 2,3 milliards d’euros au premier semestre 2018, contre 2,4 Mds l’an passé sur la même période, un bénéfice en net progrès (+37,3%), et une réduction de 11% de sa dette (895 millions d’euros). Au total, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros, en hausse de 2,7%.

Instabilité politique

Pour 2018, le groupe restera attentif aux incertitudes politiques dans certains pays émergents et à la hausse des prix de l’énergie qui risquent de fragiliser l’activité du cimentier. Dans ce contexte, la direction s’est fixée pour principal objectif d’améliorer sa rentabilité par l’action de plusieurs leviers : politique commerciale volontariste et ciblée, augmentation des prix de vente, optimisation des coûts de production.

Commentaires

Vicat enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 6,2% dans l’Hexagone

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur